Publicité

Untitled

Pourquoi la cryptomonnaie attire les maîtres-chanteurs

En mesurant la vitesse à laquelle les flux de monnaie fiat se transforment en monnaie virtuelle, on réalise aisément que les requins de la crypto ont un immense océan d'opportunités pour agir.

Exemple avec le bitcoin, la cryptomonnaie la plus connue. La valeur totale des bitcoins en circulation dépasse, depuis février, les 1.000 milliards de dollars. Un an plus tôt, la capitalisation du bitcoin butait contre les 200 milliards. Autrement dit, plus de 800 milliards de dollars ont été transformés en bitcoin ces douze derniers mois. En bourse, seule une poignée d’entreprises arrive à avoir une capitalisation aussi importante que le bitcoin. À titre de comparaison, il faudrait mettre Walmart, Nike, Coca-Cola et McDonald's ensemble pour arriver à une capitalisation boursière équivalente.

Au total, la capitalisation du marché de toutes les monnaies virtuelles se rapproche actuellement des 2.500 milliards de dollars, contre 1.000 milliards au début de l'année, selon les données compilées par CoinMarketCap, une plateforme qui suit plus de 9.000 monnaies du genre.

Si le bitcoin domine les échanges avec plus de 40% du gâteau des cryptos, l'ether (19% du marché) gonfle à vue d'œil. Il flirte avec les 465 milliards de dollars.  Pour rappel, il a dépassé les 200 milliards pour la première fois de son histoire... il y a quelques mois à peine. À l'échelle de la Bourse de Bruxelles, l’ether serait de loin de plus grand sociétaire du Bel 20 derrière AB InBev et ses 150 milliards de dollars de capitalisation boursière. S.N

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés