Publicité

Untitled

Le résumé

  • L'agriculture, et l'élevage en particulier, est à l'origine de 74% des émissions d'azote, en Belgique.
  • L'utilisation des données et de l'intelligence artificielle pourrait simuler des modes d'alimentation ou des systèmes permettant de diminuer ces rejets.
  • L'institut flamand de recherche en agriculture espère que tous les fermiers puissent à terme mesurer les émissions de leurs étables.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés