Publicité

Untitled

Le résumé

  • Des dix parties intéressées, ils ne seraient plus que quatre à prétendre au rachat d'RTL.
  • Pour Rossel et IPM, l'opération leur permettrait d'ajouter une vraie corde audiovisuelle à leur arc.
  • Pour Telenet et DPG, il en irait de présenter une vraie offre nationale aux annonceurs.
  • Les offres fermes sont attendues d'ici l'été.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés