Publicité

Untitled

Alice, curiosité tous publics

La période qui avait précédé la pandémie avait été marquée par une série d'expositions pédagogiques ou davantage tournées vers les jeunes publics. L'exemple le plus marquant avait été l'exposition itinérante de Van Gogh, toute entière dédiée au génie du peintre hollandais, mais sans aucune de ses œuvres. Une démarche critiquée par les puristes. L'exposition "Alice: Curiouser and Curiouser" ne déroge pas à cette tendance forte, en reprenant les codes des grands parcs d'attraction pour mieux plonger les visiteurs au pays des merveilles.

Le recours gourmand à la réalité virtuelle et aux technologies est d'autant plus pertinent que l'œuvre de Lewis Carroll est avant tout celle de l'illusionnisme. "'Alice: Curiouser and Curiouser' reflète l'impact mondial et l'héritage des livres d''Alice' dans toutes les disciplines créatives", relève la conservatrice de l'exposition Kate Bailey. "Depuis leur création, les livres d''Alice', avec leurs idées et leurs concepts époustouflants, ont été une source d'inspiration pour les nouvelles technologies, du cinéma muet à l'imagerie générée par ordinateur."

Créé au milieu du XIXe siècle, l'univers d'Alice parle par définition à toutes les générations. Les enfants y trouveront davantage de terrain de jeux, avec une série de gadgets ou d'attractions qui leur sont exclusivement réservés. L'exposition ouvre ce samedi et il est possible de réserver des tickets jusqu'au 31 décembre.

J.H.

V&A Museum, Londres.

À partir du 22 mai 2021.

Note de L'Echo: 4/5

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés