Publicité

Untitled

Le résumé

  • Depuis des années, Bernard Tapie et l'État français sont en conflit à propos de la vente d'Adidas.
  • Pour les avocats de l'homme d'affaires, la vente aurait violé les règles du droit européen de la concurrence.
  • Le tribunal de commerce de Paris qui vient d'adresser une série de questions préjudicielles à la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés