Publicité

Untitled

Le résumé

  • L'arrivée de 8.000 migrants à Ceuta, une ville espagnole enclavée au Maroc, a ravivé la question des migrations.
  • L'UE externalise la gestion des migrations auprès de pays du nord de l'Afrique en échange d'une aide financière.
  • Cette externalisation est instrumentalisée à des fins de chantage diplomatique par les pays tiers.
  • Plusieurs pays pourraient avancer sur la question, mais la volonté fait encore défaut.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés