Publicité

Untitled

Le résumé

  • Une action belge sur quatre se négocie en bourse en dessous de sa valeur comptable.
  • La valeur comptable ne révèle rien à propos de l’endettement ni de la rentabilité.
  • Un problème majeur pour le calcul de la valeur comptable est la valorisation du goodwill.
  • La valeur comptable devient moins pertinente pour les sociétés technologiques, dont la forte croissance se base sur des capitaux propres limités.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés