Publicité

Untitled

Le résumé

  • La chute d'Archegos qui utilisait des "total return swaps" a provoqué des pertes globales de 10 milliards de dollars pour plusieurs banques.
  • Aux Etats-Unis, les volumes en options sur actions ont  bondi durant la période de confinement. Mais certains particuliers maîtrisent mal ces produits.
  • Pour Alain Ruttiens, les produits dérivés ne sont pas dangereux en eux-mêmes. C’est la manière de s’en servir qui peut poser problème.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés