Publicité

Untitled

Des incidents impliquant des activistes d’extrême droite

Une note confidentielle de l’OCAM de novembre 2020 reprend les principaux incidents récents avec des membres de l’extrême droite:

  • À Liège, en mars 2018, un homme chez qui des explosifs fabriqués maison ont été retrouvés et qui menaçait de lancer une bombe sur une mosquée à Droixhe a été arrêté.
  • En avril 2018, un homme affichant des sympathies pour le mouvement néo-nazi est abattu à Alost alors qu’il s’était déchaîné dans la gare avec un couteau et une arme à feu.
  • En août de la même année, la police retrouve des couteaux chez un Anversois ayant proféré des menaces sur les réseaux sociaux envers l’Antwerp Pride.
  • Et en novembre 2019 a eu lieu l’incendie volontaire du chantier de construction d’un centre d’asile à Bilzen. Cette attaque a été liée à la fin de l’an dernier à un couple se cachant derrière le groupe Facebook Vlaams Legioen, avec lequel le militaire Jurgen Conings était également en contact.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés