Publicité

Untitled

Usines plus économiques

De tous les gaz à effet de serre dont le producteur de café Illy est responsable, 66% se retrouvent dans l'atmosphère pendant la culture des caféiers. En plus des plantations de café, trois grosses usines situées dans la ville italienne de Trieste émettent des quantités importantes de CO2. Pour les rendre plus économiques, Illy investit également dans la durabilité.

En 2020, les usines ont réduit de 66% leurs émissions de CO2 par rapport à 2010. Elles utilisent aujourd'hui exclusivement des énergies renouvelables. Illy a remplacé les anciennes machines par de nouvelles, moins gourmandes en énergie. L'air chaud normalement relâché dans l'atmosphère est aujourd'hui récupéré et utilisé pour chauffer de l'eau.

Avec des résultats. Même si les usines ont produit plus de café en 2019, la consommation de gaz a été réduite de 0,96%, la consommation d'électricité a reculé de 2,8% et la consommation d'eau affiche une baisse de 25,5%. 99,6% des déchets produits par les usines sont recyclés, compostés ou utilisés pour produire de l'énergie.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés