Publicité

Untitled

Fin de la limitation des contacts, mais la prudence reste de mise

"Ce n'est pas parce que quelque chose n'est plus interdit dans un arrêté ministériel qu'il est obligatoire ou judicieux de le faire", a réagi samedi le commissariat corona du gouvernement fédéral à la suite d'articles de presse relatant qu'il n'y aura à partir du 9 juin plus de limitation aux contacts "physiques" entre personnes. "Un certain nombre de règles détaillées sur la vie privée ne sont plus incluses" dans l'arrêté ministériel à paraître, fixant les assouplissements prévus au 9 juin, a confirmé le commissariat du gouvernement. Ainsi, la règle de limitation des contacts à domicile, soit la bulle et le maintien d'un seul contact rapproché, va être remplacée par la restriction des rassemblements à l'intérieur chez soi à quatre personnes.  S'il n'est plus interdit d'avoir davantage de contacts rapprochés, avec lesquels on ne respecte pas les mesures sanitaires, cela ne signifie pas qu'il serait "obligatoire ou judicieux" de les multiplier, avertit le commissariat corona.

À l'extérieur, la limite sera fixée à 50 personnes maximum et à nouveau, distance et port du masque sont toujours recommandés si l'entièreté du groupe ne bénéficie pas d'une couverture vaccinale complète. Dans tous les cas, les règles d'or, telles que se laver les mains, tousser dans son coude ou rester chez soi lorsqu'on est malade et consulter un médecin, restent d'application.

 Pour les groupes réunissant des personnes vaccinées et d'autres non protégées, le commissariat préconise de limiter leur taille, de garder ses distances à l'intérieur, de ne pas s'embrasser et de porter le masque lorsque les distances ne peuvent être respectées. "Utiliser des autotests est un signe de courtoisie et de respect envers vos proches", ajoute-t-il

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés