Publicité
Publicité

Warner Music se prépare à une entrée en bourse

Le groupe amériain se verrait bien revenir en bourse. ©warner music group

Le groupe américain envisage de revenir sur le marché, neuf ans après l’avoir quitté. L’entreprise vient de déposer un dossier de processus d’introduction.

Le géant de la musique s’apprête à faire son retour en bourse. Si les détails exacts de l’opération sont encore flous, l’entreprise américaine a entamé les démarches nécessaires pour la réalisation d’une "Initial Public Offering" (IPO). Ce jeudi, Warner Music a annoncé dans un communiqué de presse le dépôt auprès du gendarme boursier américain d’un dossier de processus d’introduction.

Le nombre d'actions ordinaires qui seront proposées et la fourchette de prix pour l'introduction n'ont pas encore été déterminés.
Warner Music

"Le nombre d’actions ordinaires qui seront proposées et la fourchette de prix pour l’introduction n’ont pas encore été déterminés", explique le groupe dans son communiqué. L’opération pourrait avoir pour utilité de générer des liquidités et permettre ainsi à Warner Music de réaliser des acquisitions.

Pas une première

L’introduction ne sera, en réalité, pas une première pour l’entreprise productrice de stars internationales dont Ed Sheran, Katy Pery et Bruno Mars. L’entreprise a déjà été présente sur le marché new-yorkais (NYSE) mais en était sortie en 2011 après avoir été rachetée par le fonds Access Industries, lui-même détenu par le milliardaire Len Blavatnik. À l’époque en perte de vitesse, notamment avec l’émergence perturbatrice du streaming, le nouveau propriétaire avait préféré éloigner son entreprise de la volatilité des cours.

4,5
milliards de dollars
Pour l’année écoulée, Warner Music affichait un chiffre d’affaires proche des 4,5 milliards de dollars.

À l’époque, le patron avait alors acquis le spécialiste de la musique pour une valorisation de 3,3 milliards de dollars. Les choses ont désormais évolué dans le bon sens. L’industrie musicale a finalement digéré l’arrivée du streaming assez bien. Le développement de plateformes payantes et leur généralisation a permis au secteur de reprendre des couleurs.

La situation se traduit dans les résultats financiers du groupe. Pour l’année écoulée, Warner Music affichait un chiffre d’affaires proche des 4,5 milliards de dollars en hausse de 4 millions de dollars. Son bénéfice net pointait, lui, à 258 millions de dollars. Le dernier trimestre de l’année fut même, selon le magazine spécialisé Rollingstone, le meilleur du groupe depuis 16 ans. Selon des estimations relayées par le site internet de la BBC, la valorisation du groupe pourrait désormais atteindre les six milliards de dollars.

En compagnie de Sony Music et Universal Music, Warner est le troisième mastodonte à dominer le marché. Récemment, son concurrent Universal, propriété du français Vivendi, a également annoncé du changement dans sa gestion. Fin décembre, le groupe a, lui, fait part de l’entrée dans son capital, à hauteur de 10%, d’un consortium dans lequel se trouve notamment le géant chinois Tencent.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés