Aller vers L'Echo ×

Briefing actions (12 avril) - KBC, Cofinimmo, Umicore, Ageas, Telenet, Fagron, TiGenix

"Achetez de l'or" conseille HSBC

  • 12 avril 2016 15:34

 © Bloomberg

Les analystes techniques de la banque sont optimistes pour le prix du métal jaune. Ils voient l'once toucher les 1.500 dollars contre 1.260 dollars aujourd'hui.

Publicité

Publicité

Publicité

Et si l’or faisait son grand retour après des années de purgatoire ? Il en a été question ce midi lors de notre chat boursier où certains intervenants y croient fermement. Et il est vrai que lorsque que l’on regarde dans le rétroviseur, on constate que l’once qui se traite aujourd’hui à 1.261 dollars a grimpé de 19% depuis le début de l’année. C’est nettement mieux que le Bel 20 (-9%), assurément. Mais il y a encore de la marge avant de retrouver le plus haut de plus 1.800 dollars atteint en 2011.

L’équipe d’analyse technique du géant bancaire HSBC se montre aussi optimiste pour l’avenir du métal jaune. "Le prix de l’or libellé en dollars se trouve dans une phase ascendante avec une structure positive de vague d’Elliott" explique Murray Gunn responsable de l’équipe cité par Business Insider. HSBC a fixé un objectif de cours de 1.500 dollars, ce qui représente un potentiel de hausse de 19%.

Ce sentiment positif se base sur le principe des vagues d’Elliott, une forme d’analyse technique qui veut que les investisseurs oscillent entre période acheteuses (" bullish ") et vendeuses (" bearish ") selon un modèle composé de 8 vagues principales : 3 vagues de correction alternant avec 5 vagues de tendance comme l’explique le site ABC Bourse.

Selon Gunn et son équipe, l’or a touché le plancher de son récent cycle baissier et les gains engrangés ces dernières semaines constituent une nouvelle et substantielle tendance haussière.

L’avenir nous dira vite si les vagues d’Elliott auront été suffisamment bénéfiques pour emmener l’or vers des rivages plus radieux ou si, au contraire, elles le feront dériver vers une zone de calme plat, ou pire, de récifs.

 © HSBC © HSBC
Source: L'Echo

Publicité

Publicité
× Fermer