Aller vers L'Echo ×
×

Briefing actions (5 juillet) - Solvay, AB InBev, KBC, Ageas, Aperam, Galapagos, Cofinimmo, Ageas, IBA, Euronav, Elia, Atenor

La course au cash des biotechs belges

  • 06 juillet 2017 10:21

 © REUTERS

Le cash, c'est le tuyau d'oxygène qui permet aux sociétés de biotechnologies de financer leurs recherches. Et leur survie. Zoom sur l'épaisseur du matelas de liquidités des biotechs cotées sur Euronext Bruxelles.

Publicité

Publicité

Publicité

Davantage que dans beaucoup d’autres secteurs d’activité, le cash est le nerf de la guerre pour les sociétés de biotechnologies. Il représente le tuyau d'oxygène qui les maintient à la vie et leur permet d’avancer dans leurs recherches. Avec un chiffre d’affaires qui pour la grande majorité d’entre elles tourne autour de zéro, les biotechs doivent se tourner vers l’extérieur pour assurer leur financement. Si dans leur phase de lancement, elles peuvent compter sur des spécialistes du capital à risque et/ou sur un noyau d’actionnaires, arrive rapidement l’heure où elles devront remplir à nouveau leurs caisses. Car les essais cliniques coûtent cher, il faut payer le personnel, les bâtiments, les procédures auprès des autorités sanitaires…

Outre les subsides comme celui de 6 millions d’euros octroyé à Asit Biotech ASIT -1,52% ASIT biotech € 2,59 -1,52% Volume 86.338 17:13:53 Ouverture 2,63 Haut 2,79 Bas 2,56 quotation chart Ajoutez à Portefeuille Sélection Le pétrole finit la semaine sur un nouveau recul Les hauts et les bas de Wall Street L'euro repasse au-dessus de 1,25 dollar par la Wallonie ou les paiements d’étape qui interviennent dans le cadre de collaboration avec de grands groupes comme celui de 15 millions d’euros attribué récemment à Ablynx par Merck, les biotechs cotées sollicitent aussi les investisseurs pour poursuivre leurs activités. Et assurer leur survie.

Le tableau ci-dessous rassemble les biotechs cotées sur Euronext Bruxelles. Il présente dans sa deuxième colonne le nombre de mois au cours desquels elles peuvent poursuivre leurs activités compte tenu du liquide dont elles disposent (3e colonne) et de leurs dépenses mensuelles (4e colonne).

 

Nom

Cash dispo
en mois

Total cash
en caisse €

Dépense cash
par mois €

Galapagos 107 1,3 milliard 12,1 millions
Argen-x 46 180 millions 3,9 millions
Ablynx 31 210 millions 6,7 millions
Thrombogenics 30 68,7 millions 2,3 miliions
TiGenix 26 65,5 millions 2,5 millions
Genkyotex 23 18,2 millions 0,8 million
Celyad 19 65,7 millions 3,4 millions
Biocartis 17 63 millions 3,6 millions
MDxHealth 17 31,2 millions 1,8 million
Curetis 14 16,9 millions 1,2 million
ASIT Biotech 11 13 millions 1,2 million
Bone Therapeutics 10 13,9 millions 1,3 million
Kiadis Pharma 10 12,2 millions 1,2 million
Mithra 9 37,1 millions 4,3 millions


Comme ces chiffres ont été publiés dans le Tijd du 10 juin et datent de la fin mai, ils doivent être mis à jour pour Mithra MITRA -2,34% Mithra Pharmaceuticals € 25,00 -2,34% Volume 99.027 17:35:23 Ouverture 26,00 Haut 26,55 Bas 24,90 quotation chart Ajoutez à Portefeuille Sélection Le pétrole finit la semaine sur un nouveau recul Les hauts et les bas de Wall Street L'euro repasse au-dessus de 1,25 dollar . La société de biopharmacie spécialisée dans la santé féminine a en effet récolté 26,1 millions d’euros au mois de juin à un prix de 8,4 euros par action, soit une décote de 7,8% par rapport au cours de clôture de la veille. Même chose pour Kiadis Pharma KDS -1,43% Kiadis Pharma € 11,00 -1,43% Volume 232.614 17:35:48 Ouverture 11,24 Haut 11,56 Bas 10,86 quotation chart Ajoutez à Portefeuille Sélection Le pétrole finit la semaine sur un nouveau recul Les hauts et les bas de Wall Street L'euro repasse au-dessus de 1,25 dollar qui a levé 5 millions d'euros le mois dernier.

Placement privé et Nasdaq

Comme chez Mithra et Kiadis, la méthode du placement privé (avec constitution accélérée de livre d’ordres) destiné aux investisseurs professionnels pour émettre de nouvelles actions a la préférence de nombreuses biotechs. Elle offre l’avantage d’une grande rapidité d’exécution –quelques heures peuvent suffire- contre plusieurs semaines pour une augmentation de capital classique. Elle se limite toutefois à un maximum de 10% du capital autorisé et dépouille les actionnaires de leurs droits de préférences. Mais, au final, ceux-ci peuvent aussi profiter de la décote accordée lors du placement privé dans la mesure où le cours a tendance à se réduire d’autant après l’opération. Une occasion de renforcer sa position, si on le désire.

Une autre option pour nos biotechs est de franchir l'Atlantique et de s'introduire sur le Nasdaq. Là, l'appétit pour ce genre d'entreprises est beaucoup plus grand et les fonds se lèvent plus facilement pour autant que l'on puisse séduire ce public averti. Quatre biotechs belges sont désormais cotées à New York: Galapagos, Argenx ARGX 1,06% arGEN-X € 66,80 1,06% Volume 70.660 17:35:16 Ouverture 66,80 Haut 68,60 Bas 66,30 quotation chart Ajoutez à Portefeuille Sélection Le pétrole finit la semaine sur un nouveau recul Les hauts et les bas de Wall Street L'euro repasse au-dessus de 1,25 dollar , Tigenix et Celyad CYAD -0,94% Celyad € 23,28 -0,94% Volume 32.271 17:35:29 Ouverture 23,80 Haut 23,92 Bas 22,80 quotation chart Ajoutez à Portefeuille Sélection Le pétrole finit la semaine sur un nouveau recul Les hauts et les bas de Wall Street L'euro repasse au-dessus de 1,25 dollar .

La star des biotechs

Evidemment, vous l’aurez compris, plus le cours de Bourse est élevé et moins il faudra émettre de nouveaux titres pour atteindre le montant souhaité. Ce qui, du même coup, limite la dilution du bénéfice potentiel des actionnaires existants.

Il est donc impératif pour les sociétés de biotechnologies – comme pour toutes les sociétés cotées d’ailleurs - d’organiser, dans la mesure du possible, une augmentation de capital lorsque leur action se porte comme un charme. C’est ce qu’a fait Galapagos GLPG 2,45% Galapagos € 89,34 2,45% Volume 582.468 17:38:22 Ouverture 89,86 Haut 90,50 Bas 87,76 quotation chart Ajoutez à Portefeuille Sélection Le pétrole finit la semaine sur un nouveau recul Les hauts et les bas de Wall Street L'euro repasse au-dessus de 1,25 dollar en avril dernier. Avec déjà un milliard d’euros dans ses caisses, la société a profité de son cours de Bourse au mieux de sa forme pour lever 364 millions d'euros supplémentaires lors de son entrée sur la Bourse américaine du Nasdaq. Galapagos qui est la star des biotechs sur Euronext Bruxelles avec une capitalisation boursière de 3,4 milliards d’euros a largement de quoi poursuivre ses activités pendant près de neuf ans sans devoir faire appel au marché. Un luxe.

 © L'Echo © L'Echo

Trois cas urgents

Par contre chez Bone Therapeutics BOTHE 5,27% Bone Therapeutics € 8,39 5,27% Volume 16.136 17:35:01 Ouverture 8,09 Haut 8,39 Bas 8,09 quotation chart Ajoutez à Portefeuille Sélection Le pétrole finit la semaine sur un nouveau recul Les hauts et les bas de Wall Street L'euro repasse au-dessus de 1,25 dollar et ASIT Biotech les caisses auront rapidement besoin d’être renflouées. Pour cette dernière, une augmentation de capital pour le troisième trimestre de 2017 était déjà prévue dans son prospectus d’IPO de l’an dernier. ASIT Biotech a toutefois vu son cours de Bourse presque divisé par deux suite à une mauvaise nouvelle en provenance d’Allemagne, il y a trois semaines. Mais fort opportunément, la biotech a publié le 3 juillet les résultats "spectaculaires" d’une étude déjà présentés deux semaines plus tôt lors d’un congrès européens et portant sur son produit le " gp-Asit ". De quoi faire bondir miraculeusement l’action de 22% en une seule séance… 

Source: L'Echo

Publicité

Publicité
× Fermer