Aller vers L'Echo ×
×
Les plus récents en premier
  • Les plus anciens en premier

ALEXANDRE D.58

18:46 - 15 octobre 2013

D'après ce que j'ai lu et entendu, les Etats (-Unis ?) créeraient de l'or papier pour faire pression sur le prix de l'or. Il ne faut surtout pas que les gens ou pays vendent leurs dollars pourris pour acheter de l'or. Après la création monétaire, voilà la création de l'or-papier. Si vous achetez de l'or (ce que je vous conseille), achetez de l'or physique, pièces, lingots, plaquettes chez un spécialiste reconnu (pas de ceux qui affichent "achat vieil or".

Wilfried Migeotte (Wilbur)

19:50 - 14 octobre 2013

On s'en fiche. Rien n'interdit de placer un gros ordre de vente a quelques minutes de l'ouverture d'une place financière. Il est même de bonne guerre d'essayer d'agir au moment le plus opportun en fonction de ses intérêts. Si le vendeur estimait qu'il fallait vendre au prix du marché à l'ouverture à NY une grosse quantité d'or et bien c'est son droit.

xxxxx xxxxx

15:52 - 14 octobre 2013

Encore plus étrange: le prix de l'or a été multiplié par 4 de 2001 à 2010. Or, on constate que si on avait pris uniquement les évolutions du cours de l'or enregistrées pendant les heures d'ouverture du marché américain, l'or aurait baissé sur cette même période (les augmentations qui ont permis à l'or d'enregistrer un rendment positif sur cette période ont été enregistrées pendant les heures d'ouverture des marchés asiatique et européen). Donc quelqu'un a vendu de l'or (à perte?) pendant 10 ans sur le marché américain. Très bizarre... Tout est expliqué dans cet article: http://www.skoptionstrading.com/updates/2010/8/27/proposing-an-overnight-gold-fund.html

Actions françaises: recommandations (14 octobre)

Les étranges dérapages de l'or

  • 14 octobre 2013 15:04
 © REUTERS

 © REUTERS

A plusieurs reprises, ces derniers mois, de très gros ordres de vente ont fait chuter le cours de l'once. La plupart du temps, ces ordres ont été placés quelques minutes avant l'ouverture des bourses américaines. A dessein?

Publicité

Publicité

Publicité

Que se passe-t-il ces dernières semaines avec le cours de l’or ? Vendredi dernier, de très gros ordres de vente ont entraîné une chute de près de 30 dollars du cours de l’once en l’espace de trois minutes. Sa cotation a même été suspendue pendant quelques secondes sur le CME, la Bourse américaine des produits dérivés.

Cela n’aurait rien d’inquiétant s’il s’agissait d’un cas isolé. Mais apparemment le métal jaune a subi plusieurs secousses similaires dans un passé très récent et cela, presque toujours, quelques minutes avant l’ouverture des marchés d’actions à New York.

C’est ce qu’a constaté l’un des vétérans de Wall Street, Art Cashing, le directeur du trading chez UBS.

" Si cela se produit une seule fois, on pourrait pointer un couac technique, ou une simple erreur, a-t-il expliqué au King World News. Mais lorsqu’un tel phénomène survient cinq fois sur une période de quelques mois, on se pose des questions. Cela est-il fait à dessein ? Quelqu’un essaye-t-il de faire passer un message ou d’influencer les marchés ? "

Art Cashing se demande pourquoi, le ou les vendeurs, n'étalent pas leurs ordres sur une ou plusieurs séances et suggère qu’une enquête soit menée pour découvrir qui agit de cette façon..

Depuis quelques mois, le cours du métal jaune ne brille guère, si je puis dire. Pourtant avec les incertitudes croissantes liées au " shutdown " et aux négociations sur le relèvement du plafond de la dette américaine, cette valeur refuge par excellence aurait du remplir son office auprès des investisseurs craintifs. Ce ne fut pas le cas. "Les gens sont inquiets de la situation aux USA et leur première réaction est de conserver des liquidités et ensuite, seulement, d'envisager des actifs sûrs comme l’or " a expliqué ce trader de Hong Kong à l'agence Reuters.

Si un accord est enfin trouvé pour débloquer la situation budgétaire, l’once d’or pourrait baisser jusqu’à 1.250 dollars signale CNBC qui a pris la température auprès de professionnels du marché. Selon le sondage réalisé par la chaîne américaine auprès de ces derniers, ils sont 83% à penser que le prix de l’or va baisser cette semaine.

A l’heure d’écrire ces lignes, c’est tout le contraire qui se passe avec une hausse d’un pourcent à 1285,8 dollars. Mais nous ne sommes que lundi, il est vrai...

 

Stéphane Wuille

Source: L'Echo

Publicité

Publicité
× Fermer