Sept séances négatives d'affilée pour Ontex (+Briefing actions)

©Bloomberg

Les marchés européens ont fini sans direction ce jeudi, partagés entre la baisse de Wall Street et la croissance chinoise supérieure aux attentes. A Bruxelles, le Bel 20 a légèrement reculé.

• La tendance

Les principaux marchés européens sont restés indécis ce jeudi, partagés entre la baisse à Wall Street et le chiffre meilleur qu’attendu de la croissance chinoise. L’euro est en hausse face au billet vert.

A Bruxelles, au terme d’une séance boursière hésitante, les ventes se sont imposées et le Bel 20 a de nouveau reculé. Ontex et UCB ont pénalisé l’indice belge. MDXHealth a profité d’une annonce favorable.

Les ventes ont pris le dessus en Bourse de Bruxelles, ce jeudi. Le Bel 20  a clôturé en baisse de 0,16%. À ce stade, l’indice belge affiche un recul de 0,53% cette semaine.

Parmi les valeurs qui ont pesé sur le Bel 20, Ontex  a cédé 1,74% à 25,92 euros, sans raison apparente. Le titre du spécialiste des produits d’hygiène à usage unique affiche ainsi sept séances négatives d’affilée, ce qui n’était plus arrivé depuis le 14 novembre 2016. C’est précisément ce jour-là qu’Ontex avait touché un plancher de 24,625 euros, un niveau dont le cours actuel n’est plus très loin. S’il descend en dessous de ce seuil, le titre se retrouvera au plus bas depuis février 2015. Ontex publiera ses résultats annuels le 6 mars.

Après deux séances positives, UCB  a rechuté. Le titre du groupe pharmaceutique s’est replié de 1,04% à 68,38 euros. Les opinions à venir de la part des autorités européennes au sujet de traitements d’UCB font de cette action la proie de la spéculation.

Même configuration pour bpost  qui, après avoir grimpé durant deux jours d’affilée, a cédé 1,17% jeudi, à 27,08 euros. Ces prises de bénéfices sont probablement aussi dues au très bon début d’année de l’action du groupe postal qui affiche encore un gain de 6,68% depuis le 1er janvier.

À contre-courant, Bekaert  a récupéré 0,38% à 36,90 euros. À la peine mercredi, l’action du spécialiste de la transformation avancée des métaux a bénéficié des bons chiffres de la croissance chinoise au quatrième trimestre. Il réalise plus de 20% de son chiffre d’affaires en Chine.

Hors Bel 20, le titre MDXHealth  s’est envolé de 11,06% à 3,82 euros. Avant l’ouverture des marchés, la biotech a annoncé des résultats prometteurs pour un test destiné aux patients atteints d’un cancer de la prostate, qui devrait permettre de déterminer le traitement personnalisé qui leur conviendrait le mieux.

Recticel  a grimpé de 6,33% à 8,90 euros. ING a relevé son objectif de cours pour cette action à 11 euros, contre 9,30 euros auparavant. Son conseil reste à "acheter". L’analyste de la banque s’attend à une demande soutenue liée aux applications automobiles des produits de Recticel.

• Le briefing actions

UPDATE

>Ageas : Degroof Petercam a abaissé sa recommandation à "conserver" contre "accumuler" avant. L'objectif de cours est fixé à 43,5 euros.

>AB InBev :
*Deutsche Bank a relevé sa recommandation à "acheter" contre "conserver" avant.
*Redburn a abaissé sa recommandation à "neutre" contre "acheter" avant. Pas d'objectif de cours.

>Colruyt : ING a réduit son objectif de cours à 41 euros contre 43 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Bank of America a accru sa participation dans Ablynx les 9 et 10 janvier et a franchi, à la hausse, le seuil des 5% pour atteindre 5,15% contre 4,32% avant.

>FMR a accru sa participation dans Ablynx les 15 et 16 et janvier pour atteindre 9,68% du capital. Dans ce pourcentage 3,21% sont détenus sous la forme d’instruments financiers.

>La position vendeuse de BNP Paribas sur Ablynx est passée sous le seuil de déclaration de 0,50% du capital le 16 janvier contre 0,53% avant.

>MDxHealth fait état de résultats prometteurs pour un test qui permettrait de personnaliser le traitement de patients atteints d'un cancer de la prostate résistant à la castration. Notre article

>Mérieux Développement et Gimv , associés au management, ont signé un accord d’exclusivité avec Stage Capital, l’actionnaire majoritaire de Stiplastics Healthcaring, en vue de l’acquisition de la société. Le communiqué. 

>ING a intégré Recticel dans la liste de ses actions favorites pour le Benelux. L’objectif de cours passe de 9,3 euros à 11 euros.

>Highbridge Capital Management a accru sa position vendeuse sur TiGenix passant de 4,14% du capital à 4,84% à la date du 15 janvier.

>A tenir à l’œil ce jeudi. USA. Mises en chantier et permis de bâtir. Résultats. American Express, Bank of New York Mellon et Morgan Stanley.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content