Aedifica reprend sa cotation vendredi (+Briefing actions)

©REUTERS

Les Bourses européennes ont clôturé en légère baisse. Le Bel 20 a quant à lui résisté, soutenu par Engie et les valeurs bancaires. L'euro a gagné du terrain face au billet vert.

• La tendance

Les principaux indices européens ont clôturé en légère baisse, ce jeudi, affectés par la forte remontée des taux d'intérêt des obligations depuis une semaine et par la progression de l'euro sur le marché des changes.

L’euro  a d'ailleurs encore gagné du terrain face au dollar.

A Bruxelles, le marché a fini quasiment inchangée, ce jeudi, soutenu par Engie  (+1,26% à 13,66 euros) et les valeurs bancaires. En clôture, le Bel 20  a enregistré une hausse symbolique de 0,02% à 3.791,97 points.

Parmi les composants de l’indice vedette du marché belge, bpost  a perdu 1,88% à 14,65 euros. Cette nouvelle baisse ramène l’action tout près de son prix d’introduction en Bourse, qui avait eu lieu il y a près de cinq ans à 14,50 euros. Depuis son sommet de cette année, atteint en février, le cours de bpost a été quasiment divisé par deux. Le marché s’interroge toujours sur la capacité du groupe à surmonter la baisse des volumes de courrier. Le patron de bpost doit être entendu le 26 juin prochain au Parlement au sujet du plan de transformation du groupe.

AB InBev , qui avait déjà affecté le Bel 20 la veille, a continué à reculer, de 0,81% à 79,85 euros. Les actions qui étaient jugées attrayantes sur la base du rendement offert par leur dividende au regard du cours de Bourse sont victimes de la montée des taux d’intérêt des obligations, laquelle réduit la prime qu’offrent les actions en question. Côté hausses, Umicore  a pris 0,54% à 50,14 euros et Aperam  a grimpé de 0,24% à 41,59 euros. Les investisseurs ont continué à rechercher les actions susceptibles de tirer profit de la montée des cours des matières premières. Les prix des métaux ont à nouveau progressé ce jeudi.

KBC  (+0,51% à 66,66 euros) et ING  (+0,47% à 12,76 euros) ont elles aussi grimpé, dans un contexte de montée des taux censée permettre aux banques de dégager, à terme, des marges plus confortables.

Hors Bel 20, c’est comme souvent le secteur biotechnologique qui a animé la séance. Curetis  a bondi de 11,97% à 5,80 euros. La biotech a annoncé le lancement commercial de son système de diagnostic moléculaire Unyvero et de la cartouche Unyvero LRT, destinés aux infections respiratoires. La société rappelle qu’elle avait obtenu le feu vert de la FDA (Food and drug administration), l’autorité sanitaire des Etats-Unis, en avril dernier. Ces systèmes de diagnostic de Curetis couvrent 90% des cas d’infection des patients hospitalisés pour pneumonie, précise Curetis.

• Le briefing actions belges

UPDATE

>Retail Estates : Kepler Cheuvreux a relevé son objectif de cours à 78 euros contre 72,93 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Aedifica a acquis deux sites d'immobilier de santé aux Pays-Bas pour une valeur conventionnelle de 16 millions d'euros. Le rendement locatif brut initial est d'environ 6,5%. L'acquisition a été financée par l'émission de nouveaux titres Aedifica dont une partie est actuellement cédée dans le cadre d'un placement privé. Le titre a été suspendu. 

>Argenx : Piper Jaffray a relevé son objectif de cours sur le certificat américain à 130 dollars contre 100 dollars avant. La recommandation reste à "surpondérer".

>GBL : HSBC a relevé son objectif de cours à 102 euros contre 93 euros. La recommandation reste à "conserver".

>Solvay a conclu un accord avec Argosy International concernant l'accès de ses matériaux composites (ex-Cytec) dans la région Asie Pacifique. Pas de détails financiers. Le communiqué.

>BlackRock a déclaré détenir une participation de 4,91% dans Ageas , à la date du 1er juin.

>Engadine Partners a accru sa position vendeuse sur Ontex passant de 0,82% du capital à 0,90% à la date du 4 juin.

>Lors d’un congrès de rhumatologie (EULAR 2018) qui se tient du 13 au 16 juin UCB présentera de nouvelles données concernant la spondylarthrite ankylosante, l'arthrite psoriasique et les femmes atteintes de maladies inflammatoires chroniques. Le communiqué.

>Umicore  tient son "capital markets day" en Corée du Sud.

>BlackRock a franchi, à la hausse, le seuil de 1% dans le capital de KBC Ancora  et détenait, à la date du 31 mai, une participation de 1,02%.

>Quelque 55% des actionnaires de Montea ont opté pour la conversion de leurs dividendes en nouvelles actions. Cela a engendré une augmentation des fonds propres de 8,73 millions d’euros. Le communiqué ici

>La position vendeuse de Marshall Wace sur Mithra est passée sous le seuil de déclaration de 0,50% du capital à la date du 4 juin contre une position de 0,71% avant.

>Curetis a annoncé le lancement commercial de sa plateforme de diagnostic Unyvero et de sa cartouche pour les infections respiratoires aux USA lors d’un congrès. La biotech dispose d’une équipe de 25 personnes aux Etats-Unis. Le communiqué

>Miko cote ex-dividende de 1,70 euro brut.

>La FSMA, l'autorité des services et marchés financiers, a annoncé un règlement transactionnel avec la société Hamon , prévoyant notamment un montant de 275.000 euros, suite à la publication tardive d'une information sensible.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content