Biocartis déçoit ses actionnaires et ses obligataires

©DB60045103

Le groupe biotech a réduit de moitié ses prévisions pour la croissance de ses volumes cette année. Résultat des courses: le cours de son action et le prix de son obligation convertible chutent.

Ce n’est pas la première fois que l’action Biocartis effectue des cabrioles à la Bourse de Bruxelles. Mais en signant une chute de 31,9% ce jeudi, à 7 euros, le cours de l’action Biocartis se rapproche furieusement de son plancher historique de 6,69 euros touché en août 2016.

Il accuse une perte de 39% par rapport au prix lors de son IPO, intervenue en avril 2015 à 11,50 euros.

Prévisions abaissées de moitié

A l’origine de la chute, l’annonce d’une croissance des volumes inférieure aux attentes, qui donne à penser que l’exercice 2019 sera moins favorable que prévu. La firme spécialisée dans le diagnostic médical voit ses ventes ralentir aux Etats-Unis. Ce qui, commentent les analystes de KBC Securities, suscite "des interrogations sur la capacité de la société d’augmenter le prix de vente moyen des cartouches (pour ses mini-labos) dans le temps". En outre, ajoutent-ils, "il va falloir que Biocartis investisse davantage dans ses activités de ventes et de marketing à mesure que les approbations de la FDA  (Food and Drug Administration) entreront en jeu" .

Biocartis, qui prévoyait précédemment une croissance des volumes de 60 à 70% pour l’ensemble de l’année, a ramené ces taux à entre 30 et 35%!

Chute de l’obligation

Pour une société qui accumule des pertes depuis 2014, les nouvelles communiquées par Biocartis ne sont pas faites pour rassurer le marché. Au terme de son premier semestre, ses pertes nettes se sont aggravées de 36%, à 29,670 millions d’euros, sur des revenus en progrès de 36%, à 17,298 millions d’euros.

Emis en mai dernier avec un coupon de 4%, l'obligation Biocartis affiche à présent un rendement de 8,1% suite à la chute de son prix

Ce résultat, comme on l’a vu, ne plaît pas beaucoup aux actionnaires. Mais pas davantage non plus aux investisseurs qui ont souscrit à l’émission d’une obligation convertible en mai dernier par Biocartis. Le cours de cette obligation, qui était parvenu à s’accrocher à la barre des 100% jusqu’au milieu de cette semaine, a subitement décroché ce jeudi pour tomber à 84,2% de sa valeur faciale, faisant gonfler son rendement à 8,1%! Cette obligation, qui a été lancée avec un coupon brut de 4% par an, est convertible en actions nouvelles au prix de 12,8913 euros jusqu’au 29 avril 2024.

Face à cette obligation, Biocartis détient une trésorerie ou équivalents pour un montant de 209 millions d’euros.  

OPA sur Curetis

Le groupe américain OpGen, spécialisé dans la médecine de précision utilisant le potentiel du diagnostic moléculaire au service de la lutte contre les maladies infectieuses, et Curetis, une biotech germano-néerlandaise cotée aussi à la Bourse de Bruxelles, ont annoncé mercredi vouloir regrouper leurs activités. Le siège de la nouvelle société, qui sera détenue à hauteur de 72,5% par les actionnaires de Curetis, sera établi aux Etats-Unis. Curetis  sera cotée à la Bourse du Nasdaq.

Curetis avait été introduite à la Bourse de Bruxelles au prix de 10 euros en novembre 2015. Après un bond de 20,9% mercredi, son action s’est repliée de 9,85% ce jeudi à 0,705 euro.

Curetis affiche une valeur boursière de 17,6 millions d’euros, et OpGen de 7,1 millions de dollars au Nasdaq (6,4 millions d’euros).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect