Brederode affiche sa grande forme

©Befimmo

Le holding note au troisième trimestre des souscriptions nouvelles qui ont porté sur 7 fonds pour un engagement supplémentaire de 151 millions d'euros. Le montant total des engagements non-appelés en Private Equity s’élevait à 730 millions d'euros contre 686 millions d'euros au 30 juin 2017.

Dans sa déclaration intermédiaire pour le troisième trimestre, Brederode affiche des souscriptions nouvelles qui ont porté sur 7 fonds (plus un complément à un fond existant) représentant un engagement total supplémentaire de 151 millions d'euros.

Le holding a également procédé à 3 co-investissements pour un montant total de 11 millions d'euros:

  • Cortefiel, importante chaîne de distribution espagnole et européenne d’articles de mode (5 millions d'euros, aux côtés de PAI)
  • Alvest SA, société française active dans l'industrie aéronautique (4 millions d'euros, aux côtés de ARDIAN)
  • Omni Helicopter International, transport offshore par hélicoptère, principalement au Brésil (2 millions d'euros, aux côtés de Stirling Square)

Au 30 novembre 2017, le montant total des engagements non-appelés en Private Equity s’élevait à 730 millions d'euros contre 686 millions d'euros au 30 juin 2017 et 673 millions d'euros à fin 2016. Depuis son dernier rapport semestriel, les investissements en Private Equity de l'entreprise ont porté sur 100 millions d'euros tandis que les désinvestissements représentaient 92 millions d'euros.

La valeur estimée (non auditée) de l’actif net par action Brederode s’élevait à la fin novembre 2017 à environ 62,2 euros contre 58,2 euros à la fin de l’année dernière. "En y incluant la distribution aux actionnaires en mai 2017 de 0,77 euro par action, l’accroissement de la valeur estimée se monte à 8,1% pour les 11 premiers mois de l’exercice", indique Brederode dans son communiqué.


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content