Bruxelles limite ses pertes (+Briefing actions)

©REUTERS

Comme les autres Bourses européennes, Bruxelles a réduit ses pertes dans le sillage de l’évolution positive de Wall Street. L’indice Bel 20 a reculé de 0,50% à 3.979,75 points.

• La séance du jour à la Bourse de Bruxelles 

Ontex (+ 1,16% à 28,34 euros) a signé la plus forte hausse de l’indice bruxellois, suivi par Colruyt (+ 0,57% à 44,88 euros) et Telenet (+ 0,45% à 57,47 euros).

Proximus (-1,45% à 28,48 euros) a accusé la plus forte baisse de l’indice Bel 20. Le titre cotait mercredi sans son dividende intérimaire de 0,50 euro brut.

AB InBev (-1,44% à 95,64 euros) a été pénalisé par une dégradation de la recommandation de JP Morgan à "sous-pondérer" contre "neutre". L’objectif de cours a été réduit à 90 euros, contre 105 euros. L’ère d’une croissance supérieure à la moyenne est terminée pour AB InBev et les activités américaines du groupe brassicole vont peser sur les profits au moins jusqu’à l’année fiscale 2020, estime Komal Dhillon, l’analyste de JP Morgan dans une note. Le marché est trop optimiste quant au redressement au Brésil, poursuit-il. Komal Dhillon estime par ailleurs que les cash-flow seront sous pression compte tenu de la sous-performance attendue des activités aux Etats-Unis.

Credit Suisse a relevé son objectif de cours sur Engie (+ 0,40% à 14,89 euros) à 15 euros contre 13,20 euros avant. La recommandation reste à "neutre".

La recommandation positive de Degroof Petercam sur Cofinimmo (+ 0,09% à 109,10 euros) a eu peu d’effet sur le cours. Degroof Petercam a relevé sa recommandation à "accumuler" contre "conserver" et son objectif de cours à 116,5 euros, contre 110,5 euros (lire en page 28).

Hors Bel 20, Asit Biotech a gagné 0,46% à 3,93 euros. La biotech a indiqué avoir reçu un retour positif de l’autorité de santé américaine (FDA) concernant la préparation du plan de développement clinique de gp-ASIT + aux États-Unis, dans le traitement de la rhinite allergique aux pollens de graminées.

Biocartis a chuté de 6,32% à 10,96 euros. La société spécialisée dans les diagnostics de cancer avait annoncé la semaine dernière le lancement de deux tests visant le cancer colorectal. Le titre avait dépassé brièvement les 14 euros. Profitant de cette aubaine boursière, Biocartis avait décidé de lever, dare-dare, 60 millions d’euros auprès d’investisseurs institutionnels via un placement privé. L’action, bradée à 12,5 euros, avait rencontré un tel succès que l’offre avait été sursouscrite et le montant levé majoré de 20 millions.

• Le briefing actions

UPDATE

>JP Morgan a entamé le suivi de VGP avec une recommandation à "neutre" et un objectif de cours de 65 euros.

>Cofinimmo: Degroof Petercam a relevé sa recommandation à "accumuler" contre "conserver" avant.  L'objectif de cours est fixé à 116,5 euros.

 

>AB InBev : JP Morgan a abaissé sa recommandation à "sous-pondérer" contre "neutre" avant. L’objectif de cours passe de 105 euros à 90 euros.

>Engie : Credit Suisse a relevé son objectif de cours à 15 euros contre 13,20 euros avant. La recommandation reste à "neutre".

>Proximus cote ex-dividende intérimaire de 0,50 euro brut.

>La participation du groupe Crédit Agricole dans Cofinimmo est passée de 4,99% à 5,01% à la date du 24 novembre.

>BlackRock Institutional Trust Company a accru sa position vendeuse sur Nyrstar passant de 0,68% à 0,72% du capital à la date du 1er décembre.

>JPMorgan Asset Management a franchi, à la hausse, le seuil des 3% dans le capital de Fagron et détenait, à la date du 24 novembre, une participation de 3,43%.

>GSA Capital Partners a réduit sa position vendeuse sur Fagron passant de 0,80% du capital à 0,79% à la date du 1er décembre.

>Oppenheimer Funds a franchi, à la hausse, le seuil de 5% dans le capital de Biocartis et détenait, à la date du 29 novembre, une participation de 5,09%.

>Asit Biotech affirme avoir reçu un retour positif de l’autorité de santé américaine (FDA) concernant la préparation du plan de développement clinique de gp-ASIT+™ aux États-Unis. La FDA émet seulement quelques commentaires et demande des clarifications complémentaires sur le dossier permanent de gp-ASIT+™. Le communiqué

>Kiadis Pharma annonce le leasing d’une unité de production commerciale qui comprend des laboratoires de contrôle de qualité et un espace pour son quartier général. Le bâtiment est situé à Amsterdam. Le communiqué.

>Frédéric Van Gansberghe a demandé à être mis en congé de la présidence du Conseil d'administration de Bois Sauvage pour des raisons de convenance personnelle. Pierre-Yves de Laminne de Bex, accède à la présidence. Frédéric Van Gansberghe reste membre du CA. Le communiqué

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content