Exmar quasi assurée de revenir au bénéfice cette année

La compagnie maritime cotée à Bruxelles vient de réaliser une opération "sale & leaseback à 60 millions de dollars en vendant 10 navires qui seront reloués par Exmar elle-même.

Une belle bouffée d’oxygène. La compagnie maritime spécialisée dans le transport de gaz naturel Exmar prévoit de générer du "cash libre" pour un montant d’environ 60 millions de dollars. Ce montant proviendra d’une une opération de "sale & leaseback" visant 10 navires préssurisés. La flotte, qui est destinée donc à être relouée par Exmar elle-même, est vendue pour six ans à des financiers japonais.

La transaction sera finalisée au cours du 4e trimestre. Une partie de ce montant sera comptabilisée en 2018 et le solde au 1er trimestre 2019. Elle permettra à l’opérateur maritime de renouer avec les bénéfices. L’exercice 2017 s’était soldé sur une perte de nette ajustée de 36,8 millions de USD. Et les analystes suivis par Bloomberg tablaient sur une perte de 17 millions pour cette année.

Les investisseurs ont réagi favorablement à cette nouvelle à la Bourse de Bruxelles. L’action de cet groupe dirigé par Nicolas Saverys depuis 2003, a clôturé la séance de jeudi sur une hausse de 3,32% à 5,60 euros .

On reste loin des niveaux de cours de la mi-2014 (19,9 euros) pour cette action. C’est que les prix des produits énergétiques évoluent toujours sous les niveaux de 2014, lorsque le baril de Brent par exemple cotait 120 dollars. En outre, comme le soulignent nos confrères du Tijd, cette opération de "sale & leaseback" privera Exmar du bénéfice généré par ces navires pendant les prochaines années. Pourquoi dès lors avoir réalisé une telle opération qui s’ajoute à la cession du tanker LNG Excelsior, l’assureur Belgibo et sa participation dans 4 grands navires? Pour la raison simple qu’Exmar a un besoin pressant de liquidités pour financer la charge de sa dette.

Selon Bloomberg, la dette d’Exmar s’élevait à fin 2017 à 372,7 millions de USD, tandis que trésorerie ou équivalents était de 49,1 millions de USD.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect