Fagron décroche, AB InBev applaudi (Débriefing actions belges)

©Kristof Vadino

Fagron chute après sa reprise de cotation suite à un placement privé. AB InBev lance son IPO en Asie, bien accueillie par les analystes. Celyad bondit.

La Bourse de Bruxelles a continué de progresser alors que les investisseurs tablent sur une poursuite de la politique monétaire accommodante de la Banque centrale européenne. Le Bel 20 a pris 1,24% à 3.641,23 points.

Au sein de l'indice, AB InBev connaît une forte progression. Le groupe brassicole belgo-brésilien a officiellement lancé l'introduction en Bourse de ses activités Asie-Pacifique. Goldman Sachs a relevé son objectif de cours à 77 euros contre 67 euros avant. La recommandation reste à "neutre". Le titre a avancé de 4,12%.

Cofinimmo a gagné 1,37%. La société immobilière réglementée (SIR) reçoit le plébiscite des analystes depuis l'annonce de l'acquisition de quinze maisons de soins en Belgique la semaine précédente. Kempen a relevé à son tour son objectif de cours à 106 euros contre 101 euros avant. Toutefois, la recommandation reste à "vendre".

Galapagos s'est adjugé 0,37%. RBC a relevé son objectif de cours à 128 euros contre 116 euros avant. La recommandation reste à "neutre". L'autre biotech du Bel 20, argenx, a gagné 2%.

Umicore est lanterne rouge, avec un recul de 3,44%.

Ontex a perdu 0,82%. Depuis la publication des chiffres trimestriels et d’un avertissement sur résultats en mai suivis par une journée d’investisseurs peu convaincante, Ontex a chuté de 40%."Beaucoup d’investisseurs craignent qu’Ontex déçoive à nouveau avec ses résultats semestriels qui seront publiés le 31 juillet", note Alan Vandenberghe analyste chez KBC Securities.

Sur le marché élargi, Celyad n'a pas pu conserver son rebond du début de séance. Le titre a lâché 0,17%. La biotech a annoncé organiser une conférence téléphonique le 5 juillet pour faire le point sur les résultats cliniques du 21e congrès de l’ESMO World GI, consacré au cancer gastro-intestinal. Le titre est encore bien loin du niveau qui a précédé sa chute en juin (16,8 euros). 

Avantium a gagné 4,3% sans raison particulière. Oxurion a progressé de 4,97%.

Fagron signe la plus forte baisse du jour. Waterland et Baltisse, deux actionnaires de la société, ont placé plus de 7 millions d'actions Fagron leur permettant de récolter plus de 115 millions d'euros et de réduire leur participation à plus de 20%. Le titre, suspendu la veille dans l'attente du résultat de ce placement privé, a perdu 8,93%.

Publicité
Publicité

Echo Connect