L'alimentation et les services aux collectivités en tête (Débriefing actions européennes)

©AFP

Les secteurs défensifs ont le plus progressé sur les Bourses européennes. Flutter Entertainment se distingue au sein du Stoxx 600 alors que Rexel détache son dividende.

Les Bourses européennes sont montées franchement dans un environnement dominé par la chute des rendements obligataires sur fond de tensions commerciales, de craintes pour la croissance et d'anticipations de mesures de soutien de la part des grandes banques centrales. La nomination de Christine Lagarde à la présidence de la Banque centrale européenne a rassuré les investisseurs, car ils estiment que celle-ci va poursuivre sa politique monétaire accommodante.

À Paris, le CAC 40 a pris 0,75%. À Francfort, le Dax a gagné 0,71% et à Londres, le FTSE a progressé de 0,66%.

L'EuroStoxx 50 de la zone euro a avancé de 0,88% et le Stoxx 600 de 0,84%, ce dernier indice évoluant à un plus haut d'un an.

En Europe, les secteurs défensifs figurent parmi les plus fortes hausses: le compartiment de l'alimentation a gagné 1,5 % suivi par celui des services aux collectivités  (+1,37%).

A la Bourse de Londres, les multinationales ont fort progressé car la baisse de la livre sterling, marquée ces derniers jours, élève la valeur de leurs revenus tirés de l'étranger une fois convertis en livres. Parmi ces grands groupes internationaux figurent les cigarettiers Imperial Brands (+2,43%) et British American Tobacco (+2,5%), le motoriste d'avions Rolls-Royce (+1,84%) et le géant de la restauration collective Compass (+1,69%). Le détaillant d'articles de sport JD Sports (+2,92%) était en tête de l'indice vedette de la Bourse de Londres, après avoir présenté des chiffres encourageants sur son développement international. 

Flutter Entertainment a signé la plus forte hausse du Stoxx 600. Le Financial Times indique que le groupe britannique,  qui détient un casino en ligne aux États-Unis, pourrait faire l'objet d'un rachat par une firme de private equity, sans en préciser le nom. Le titre a gagné 11,48%.

Vonovia a pris 2,76%,  profitant d'une note positive des analystes de Kempen, recommandant l'achat du titre.

Bayer a avancé de 0,79%, alors que les investisseurs espèrent qu'un juge américain ajustera à la baisse le montant de dommages et intérêts imposés au chimiste allemand dans le cadre d'un procès portant sur le glyphosate.

Rexel a perdu 2,24%. La société a détaché son dividende.

Publicité
Publicité

Echo Connect