Le Bel20 sous pression, Thrombogenics contre la tendance (+Briefing actions)

©BELGA

La Bourse de Bruxelles retombe dans ses travers, pénalisée par un regain d'inquiétudes pour la guerre commerciale opposant la Chine et les Etats-Unis.

La clôture

C’est sur une note très irrégulière que la Bourse de Bruxelles a passé sa dernière séance de la semaine. En clôture, après avoir évolué dans une fourchette de 25 points au cours de la séance, l’indice Bel 20 s’est stabilisé à 3.870,07 points. Soit en retrait de 0,49% par rapport à la clôture de jeudi.

Sur les 20 valeurs que compte l’indice, 6 sont parvenues à progresser. En hausse de 0,38% à 106,80 euros, Cofinimmo a réalisé la meilleure prestation, suivie d’Engie (+ 0,36% à 14,05 euros. Dans le bas de l’échelle, on retrouve Aperam (-1,49% à 37,80 euros).


UCB a cédé 0,15% à 66,68. euros. Selon des données compilées par le cabinet d’analyses américain Symphony Health Solutions, les ventes au détail sur prescription du Cimzia avaient progressé de 0,7% lors de la semaine s’étant achevée au 30 mars pour atteindre 20,7 millions de dollars (16,87 millions d’euros). Ce médicament a procuré 33% des revenus de ce pharmacien belge au 3e troisième trimestre de 2017. Ce pourcentage devrait tomber à 30% en 2020 sur la base d’estimations d’analystes, rappelle le cabinet.

Toujours dans le secteur de la santé, ThromboGenics a annoncé avoir publié dans "The Journal of Medicinal Chemistry" de données précliniques soutenant le potentiel thérapeutique du THR-149. Une publication dans une revue scientifique engendre d’ordinaire de l’intérêt pour l’action de celui qui publie. Réagissant à cette nouvelle, les analystes de KBC Securities ont relevé leur objectif de cours sur ThromboGenics de 4,2 à 5 euros.

Biocartis a lâché 0,67% à 11,92 euros. Cette société a émis 222.816 actions issues de l’exercice de warrants.

En revanche, Celyad a encore perdu 5,3% à 25 euros. Une performance qui l’éloigne un peu plus encore de l’objectif de cours le plus optimiste des analystes suivis par Bloomberg, et qui est de 73 euros.

Dans les autres secteurs, Hamon a effectué un bond de 4,31% à 0,46 euro. Le groupe tiendra son AG des actionnaires le 24 avril et communiquera le lendemain son "trading update".

Qwest for Growth a gagné.0,26% à 7,68 euros. Le groupe financier a indiqué que la valeur d’inventaire de la société s’élevait à 10,87 euros par action à fin mars. Depuis lors, il a distribué un dividende d’un montant brut de 1,54 euro par titre.

Quant à l'indice Stoxx 600 européen, il a achevé les séances en Europe en baisse de 0,35% à 374,82 points. Le S&P 500 accusait au même moment un recul de 1% à Wall Street.

• Quid de l'emploi US ?

Les créations d'emploi aux Etats-Unis ont été en mars les plus faibles depuis six mois mais l'accélération de la hausse du salaire horaire va dans le sens d'un resserrement continu du marché du travail susceptible d'inciter la Réserve fédérale à poursuivre le relèvement de ses taux d'intérêt cette année.

L'économie américaine a créé le mois dernier 103.000 emplois non-agricoles, les secteurs de la construction et de la distribution en ayant même détruit, a annoncé vendredi le département du Travail. Il s'agit du nombre le plus faible publié depuis septembre. La statistique de février a en revanche été révisée en hausse de 13.000 à 326.000.

La croissance de l'emploi devient aussi mécaniquement plus difficile dès lors que le marché du travail est proche du plein-emploi, avec un taux de chômage stable à 4,1% pour un sixième mois consécutif.

La croissance des salaires a légèrement accéléré en mars, avec un salaire horaire moyen en hausse de huit cents, soit 0,3% sur un mois, après un gain de 0,1% le mois précédent. Cette progression porte à 2,7% la croissance du salaire horaire moyen sur un an, soit 0,1 point de plus qu'en février.

Le briefing actions belges

>  Publication du rapport annuel de :

Ageas
Cofinimmo
Kinepolis


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content