epinglé

Le rebond d'AB InBev inspire déjà des initiés du brasseur

©Frank Schulpé

Deux directeurs et un administrateur du premier brasseur mondial se sont dépêchés d'exercer leurs options pour profiter du net redressement du cours du titre depuis quelques séances.

Il fallait s'y attendre. Comme le cours d'AB InBev a fortement rebondi ces deux dernières semaines, des "initiés" du premier brasseur mondial se sont empressés d'exercer leurs options et d'empocher leur plus-value en vendant aussitôt les actions sous-jacentes. Deux directeurs et un administrateur du groupe ont saisi l'occasion ces derniers jours. Le plus avisé semble être David Almeida, le directeur stratégie et technologie: il a exercé 51.000 options à 42,41 euros pièce et en a revendu 46.000 le 9 novembre à 53,515 euros. Sa plus-value brute sur ce paquet d'actions s'élève à un peu plus de 510.000 euros.

510.000 euros
plus-value brute
La plus-value brute dégagée par David Almeida sur la vente de ses 46.000 actions ABI s'établit à 510.000 euros.

Claudio Garcia, qui siège depuis peu au conseil d'administration du brasseur, s'est montré moins gourmand. Il a exercé 47.680 options au même prix que son collègue et a revendu les actions en Bourse au cours de 46,008 euros le 3 novembre. Gain brut: 171.000 euros.

Quant à John Blood, le directeur juridique et corporate affairs du groupe, il s'est fait plus modeste encore que Garcia. Il a exercé ses 6.734 options au même prix de 42,41 euros, et a revendu les actions sous-jacentes le 2 novembre à 44,749 euros. Ce qui lui a rapporté un maigre profit brut de 14.800 euros.

S'ils avaient patienté quelques jours de plus, Garcia et Blood auraient davantage profité de la reprise du cours. Ce lundi, AB InBev a ouvert à 56,3 euros et se balade à mi-séance à hauteur de 57 euros, son meilleur niveau depuis février! Aucun autre dirigeant d'ABI ne s'est signalé en opérations d'initié pour l'instant: sans doute visent-ils plus haut.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés