Les SIR en forme malgré la tempête

Le Bel 20, à l'instar de l'ensemble des marchés européens, a décliné ce jeudi. À l'inverse, les valeurs du secteur immobilier ont fait le plein de confiance.

Galapagos a attiré quelques curieux après son plongeon de près de 25% de la veille. La biotech a terminé dans le peleton de tête du Bel 20, reprenant 2,87% pour voir son titre remonter à 121,95 euros.

Les trois sociétés immobilières de la cote étaient également très en vue. WDP (+3,86%), Cofinimmo (+2,87%) et Aedifica (+2,68%) ont pleinement joué leur rôle de valeurs défensives.

Il faut dire que plusieurs grands noms de l'indice vedette sont restés empêtrés dans le rouge tout au long de la séance, à l'image de Solvay (-2,75%), KBC (-2,66%) et AB InBev (-2,41%).

Argenx  a abandonné 0,94% malgré un conseil d'achat de KBC.

Au final, le Bel 20 , avec 7 valeurs dans le vert, a reculé de 1,13% à 3.337,62 points. Le bilan de l'indice bruxellois reste toutefois légèrement positif depuis le début du mois.

Sur le marché secondaire, tous les yeux étaient dirigés vers Kinepolis . Le propriétaire de salles de cinéma a publié son rapport semestriel ce jeudi. Kinepolis a connu un semestre chaotique et ses résultats sont plus mauvais que prévu. Mais le groupe assure qu'il a les reins assez solides pour résister à la crise et notamment si elle venait à se prolonger. Un commentaire qui a permis à son titre de grappiller 0,98%, le marché ayant déjà anticipé fortement la chute de la fréquentation des salles de cinéma dans ses calculs.

Leasinvest  a aussi informé la cote de ses performances au premier semestre 2020. La SIR a dégagé des revenus locatifs de 29,1 millions d’euros au 1er semestre, contre 32,4 millions un an plus tôt. En bourse, Leasinvest a pris 0,74% à 82,20 euros.

Parmi les bonnes surprises du jour, Bone Therapeutics a indiqué vouloir s’attaquer au Covid-19. La biotech wallonne va lancer un essai clinique pour tester un candidat traitement visant le syndrome de détresse respiratoire aiguë, observé dans plusieurs cas sévères de Covid-19. L'action a grimpé de 3,42% pour retrouver son niveau du début du mois de juillet.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés