Les biotechs ont animé la séance, le Bel 20 finit en léger repli (+Briefing actions)

Les principaux indices européens ont légèrement reculé après l'accord de gouvernement intervenu en Italie. Le Bel 20 a aussi un peu baissé. Mithra et Celyad ont grimpé. Biocartis et Curetis ont souffert.

• La tendance

Les marchés européens ont légèrement baissé par rapport à la veille, ce vendredi, après l'annonce d'un accord de gouvernement en Italie qui ne prévoit pas de sortie de l'euro. La monnaie unique   a reculé à moins de 1,18 dollar.

La Bourse de Bruxelles a terminé la semaine en légère baisse, après une séance hésitante. En clôture, ce vendredi, le Bel 20  a perdu 0,19%, après avoir longtemps fluctué autour de l’équilibre. Si l’indice belge a reculé, c’est parce que la hausse de 0,48% d’Engie  (14,62 euros) a été plus que contrebalancée par plusieurs reculs: Telenet  (-2,13% à 46,92 euros), bpost  (-2% à 15,68 euros), ou encore Proximus  (-1,71% à 23,03 euros).

Hors Bel 20, seul le compartiment biotech s’est distingué. Mithra  continue de grimper. Vendredi, l’action de la société biotechnologique a gagné 1,98% à 30,90 euros. Elle en est à sept hausses d’affilée, ce qui s’était déjà produit pour la dernière fois en février. Sa forte progression des derniers jours lui a permis de franchir le seuil du milliard d’euros de capitalisation boursière, une étape de nature à attirer le regard d’investisseurs institutionnels. Depuis le début de l’année, le cours de Mithra a été multiplié par trois.

Dans le même secteur, Celyad  a rebondi de 2,62% à 23,50 euros. Jeudi, l’action de la biotech avait chuté de plus de 12%, s’adaptant ainsi au cours proposé dans le cadre du placement privé de titres qui lui a permis de lever 40 millions d’euros auprès d’investisseurs institutionnels.

Une autre biotech, Biocartis , a quant à elle chuté de 6,15% à 12,20 euros. L’un des actionnaires de référence de la société, Rudi Mariën, a vendu la moitié de sa participation dans le capital, celle-ci passant ainsi de 7,8% à 3,9%. Le placement privé de ses actions a été effectué avec une décote de 7% par rapport au cours de clôture de jeudi, ce qui explique l’ajustement de l’action en Bourse. Si cet actionnaire souhaite vendre le surplus de sa participation, il devra observer une période d’attente de 90 jours.

Toujours dans le secteur biotech, Curetis  a reculé de 6,52% à 4,30 euros. La société néerlandaise a utilisé sa trésorerie à hauteur de près de cinq millions d’euros au premier trimestre, apprend-on dans les informations financières qu’elle a publié vendredi matin. Curetis maintient par ailleurs ses prévisions et cherche des partenaires commerciaux pour accéder à de nouveaux marchés.

• Le briefing actions belges

UPDATE

>Retail Estates : Degroof Petercam a abaissé sa recommandation à "accumuler" contre "acheter" avant. L'objectif de cours est fixé à 81 euros.

>KBC : Credit Suisse a réduit son objectif de cours à 71 euros contre 72 euros avant. La recommandation reste à "neutre". Idem pour UBS qui est passé de 77 euros à 74 euros. La recommandation reste à "neutre".

>EVS : ING a réduit son objectif de cours à 25 euros contre 36 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Le 11 mai, la participation de BlackRock dans bpost atteignait 4,12% des droits de vote.

>Ahold Delhaize : Jefferies a réduit son objectif de cours à 19,5 euros contre 21 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Contrairement à ce qu'affirment les autorités locales, Nyrstar estime n'avoir violé aucun accord en décidant de postposer le remboursement d'un emprunt destiné à la modernisation de son site de Port Pirie. Notre article

>La biotech wallonne annonce ce jeudi la clôture de son offre globale de 1.800.000 actions ordinaires. L'opération a permis à Celyad d'atteindre son objectif qui était de lever un peu plus de 40 millions d'euros. Notre article

>Rudi Mariën, patron de RMM et gros actionnaire de Biocartis , vend la moitié de sa participation dans la société de diagnostic via un placement privé. Notre article

>On peut déjà l’affirmer: 2018 aura été une année intense pour Mithra . L’engouement des investisseurs pour cette firme n’a pas flanché. Ce qui lui a permis de franchir un nouveau cap. Notre article

>Marshall Wace a accru sa position vendeuse sur IBA passant de 0,51% du capital à 0,60% à la date du 16 mai.

>La position vendeuse de GSA Capital Partners sur Fagron est passée sous le seuil de 0,50% à la date du 16 mai contre 0,59% avant.

>Fagron cote ex-dividende de 0,10 euro brut ce vendredi.

>Och-Ziff a réduit sa position vendeuse sur Greenyard passant de 1,39% du capital à 1,29%.

>Atenor a publié ses résultats trimestriels hier soir. Le communiqué

>La biotech Curetis qui vient d'entrer sur le marché américain, envisage plusieurs partenariats commerciaux pour assurer sa diversification géographique. Notre article

>Keyware a publié ses résultats trimestriels jeudi soir. Le communiqué

>A tenir à l’œil ce vendredi.
Belgique. Confiance des consommateurs mai à 15h. Assemblée chez Resilux et Engie (Paris). Résultats après Bourse de Floridienne et Retail Estates.
Zone euro. Blance commerciale mars à 11h.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content