Les financières tonifient le Bel 20

©REUTERS

La perspective d'une sortie de crise politique en Italie a pris le dessus sur les tensions commerciales. L'indice Stoxx 600 a regagné 0,96% à 386,72 points. L'euro par contre s'effrite de 0,14% à 1,1677 dollar.

• La clôture

La séance de vendredi a cette fois été la bonne. Après une tentative de rebond avortée la veille, la Bourse de Bruxelles est parvenue à achever l’ultime séance de la semaine sur un bilan positif. Son indice Bel 20 a récupéré 1,2% à 3.809,22 points.

Les valeurs financières ont beaucoup compté dans la remontée de l’indice. Accalmie sur le front de la situation politique italienne oblige. ING a gagné 3,07% à 12,84 euros et KBC 1,84% à 67,42 euros.
Ageas, dont le rating de la dette du holding a été relevé il y a deux jours chez Moody’s de Baa3 à Baa2, progresse pour le 3e jour d’affilée. L’action a encore pris 1,77% à 44,17 euros. On devrait savoir d’ici la fin de ce mois si les produits de l’assureur seront à l’avenir encore disponibles sur le réseau bancaire de BNP Paribas Fortis.

Et de trois. Après Marcel Telles et Grégoire de Spoelberch, c’est au tour de Paul Cornet de Ways Ruart, troisième grand actionnaire d’AB InBev, d’acquérir des actions du groupe brassicole. L’action de ce dernier a pris un modeste 0,02% à 80,24 euros.
Pour Ken Van Weyenberg, head of CPM Asset Allocation chez Candriam, Ab InBev compte parmi les actions susceptibles de "gagner" la Coupe de Football 2018. Budweiser, l’une de ses marques fleuron, est sponsor de l’événement, rappelle ce gestionnaire.

Umicore s’est adjugé 2,46% à 49,59 euros. Le groupe de la rue du Marais à Bruxelles a finalement opté pour pour la Pologne, pour ériger son nouveau site de production de matériaux pour batteries électriques.

Telenet a reçu, il y a 8 jours déjà, le feu vert de l’Autorité belge de la concurrence pour la reprise de TelelinQ (300.000 professionnels de l’ICT), la société-mère de Nextel. Cette annonce faite à la veille de ce week-end a peiné à redonner des couleurs à l’action du câblo-opérateur. Elle a baissé de 0,37% à 43,10 euros. Proximus, dont l’opérateur historique en Belgique a fait l’acquisition d’Umbrio aux Pays-Bas, s’est amélioré de 0,22% à 22,96 euros.

Hors Bel 20, ThromboGenics a bondi de 4,97% à 5,49 euros et Banimmo de 4,41% à 3,55 euros. Xior a cédé 1,78% à 33,2 euros. Le coupon n°6 qui permet de souscrire à son augmentation de capital jusqu’au 7 juin, a achevé la séance à 0,95 euro.

• Le briefing actions belges

UPDATE

>Marcel Telles et Grégoire de Spoelberch avaient déjà acheté le mois dernier des actions AB InBev . Aujord'hui, c'est aussi le cas pour un troisième grand actionnaire: Paul Cornet de Ways Ruart.


>C'est finalement en Pologne qu'Umicore va installer son nouveau site de production de matériaux pour batteries électriques. Quelque 400 emplois seront créés dans un premier temps. Notre article.

>Pour renforcer sa position sur le marché de l'IT et des réseaux, Proximus a acquis Umbrio, une entreprise néerlandaise spécialisée dans le domaine. Notre article

>L'acquisition de Nextel par Telenet est entièrement finalisée. Le communiqué

>Galapagos : Kempen a relevé son objectif de cours à 115 euros contre 112 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>Systematica Investments a réduit sa position vendeuse sur Ontex passant de 0,70% du capital à 0,69% à la date du 30 mai.

>Ingrid Daerden rejoindra Aedifica au plus tard le 1er septembre en tant que directrice financière (CFO). Le communiqué

>GSA Capital Partners a déclaré détenir, à la date du 30 mai, une position vendeuse sur Nyrstar représentant 0,50% du capital.

>JPMorgan Aset Management a réduit sa position vendeuse sur IBA passant de 0,85% du capital à 0,77% à la date du 30 mai.

>A tenir à l’oeil ce vendredi.
Zone euro. Indicateur PMI de l’industrie mai à 10h.
USA. Chômage mai à 14h30. Indicateur ISM industrie mai à 16h.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content