Les télécoms belges sonnées (+Briefing actions)

Les marchés européens ont terminé en légère hausse mercredi dans l'attente des annonces de la Fed plus tard dans la soirée.

• La clôture

C’est de justesse que la Bourse de Bruxelles a terminé dans le rouge. L’indice Bel 20 a achevé la séance sur une baisse peu significative de 0,07% à 3.813,94 points.

Décidément, il ne fait pas bon d’être actionnaire d’une entreprise détenue majoritairement par l’État belge. Après bpost qui a vu sa valeur boursière s’effondrer de 50% en 3 mois, c’est au tour de Proximus d’être attaquée en Bourse. L’action a rétrogradé de 3,96% à 21,57%. Dans la matinée, elle avait perdu jusqu’à 7,79% pour tomber à 20,71 euros.

À l’inverse de chez bpost, ce n’est pas cette fois un souci sur le plan de la profitabilité qui est en cause. Dans l’immédiat du moins. Mais bien des propos tenus par le ministre de tutelle De Croo et qui a dit être partisan de l’existence d’un 4e opérateur mobile dans le paysage des télécoms belges. Comme pour bpost, l’action Proximus a du coup été atteinte du "syndrome" du risque de réduction du montant de son dividende. Un nouvel opérateur mobile concurrent est susceptible de peser sur les résultats futurs de Proximus qui distribue déjà 93% de ses bénéfices à ses actionnaires. Parmi ceux-ci, on trouve l’État belge avec 53% du capital…

Fort actif sur le segment du mobile, Telenet a également été affecté par les propos du ministre. Mais pas seulement. Face à la chute de son cours depuis la mi-février, des actionnaires minoritaires expriment leur colère. Parmi eux, Lucerne Capital Management (LCM) qui détient environ 1,86% du capital, lui a demandé de prendre des mesures pour régler ses problèmes de gouvernance sous peine d’aller en justice. C’est le quotidien flamand De Standaard qui a révélé cette information. En Bourse, Telenet a reculé de 2,09% à 41,28 euros. Orange Belgium a perdu 3,42% à 16,48 euros.

En dehors du secteur des communications, GBL a pris0,48% à 92,9 euros. Le holding a réalisé un placement obligataire de 500 millions d’euros assorti d’un coupon de 1,875% et venant à échéance le 19 juin 2025.

Econocom a cédé 0,37% à 5,42 euros. Le groupe actif dans les services numériques aux entreprises a fixé à 0,12 euro par action le montant du son remboursement de capital. Il avait été de 0,10 euro l’an passé. L’action cotera ex-coupon le 30 juillet.

Sur les autres Bourses en Europe, les gains ont le plus souvent dominé. Bien que modérément à l'instarde l’indice Stoxx 600 qui a grappillé 0,19% à 388,25 points.

• Le briefing actions belges

UPDATE

>Le milliardaire néerlandais Aat van Herk a accru sa participation dans Galapagos pour passer juste au-dessus des 10%.

>Xior : Degroof Petercam a repris le suivi de la valeur avec une recommandation à  "accumuler" et un objectif de cours de 38 euros.

>Un fonds qui détient 1,86% du capital de Telenet rue dans les brancards. Il critique l'absence de dividende et la chute du cours et estime que les administrateurs indépendants ne font pas leur boulot. Il menace d’une action en justice. Notre article

>Proximus, Orange Belgium, Telenet. Le ministre des Télécommunications, Alexander De Croo, souhaite qu'un quatrième opérateur télécom soit actif sur le marché belge. Il veut profiter de la mise aux enchères des fréquences mobiles de l'an prochain pour faire venir ce nouvel acteur. Une partie de ces fréquences lui serait réservée.

>GBL a levé 500 millions d’euros via un placement obligataire assorti d’un coupon de 1,875% et venant à échéance le 19 juin 2025. L’émission lui permettra d’allonger la maturité moyenne de sa dette et de poursuivre la diversification de ses sources de financement. Le communiqué

>La future loi Pacte sur la croissance des entreprises, qui sera présentée lundi par le gouvernement français, comprendra des mesures ouvrant la voie à des cessions d'actifs dans Aéroports de Paris, la Française des jeux (FDJ) et Engie .

>Marshall Wace a accru sa position vendeuse sur Colruyt passant de 1,01% du capital à 1,10% à la date du 7 juin.

>La position vendeuse de Portsea Asset Management sur Ontex est passée sous le seuil de déclaration de 0,50% du capital à la date du 7 juin contre 0,52% avant.

>GSA Capital Partners a déclaré détenir, à la date du 8 juin, une position vendeuse sur Nyrstar représentant 0,50% du capital.

>Ter Beke cote ex-dividende brut de 4 euros.

>Eduardo Bravo, le CEO de TiGenix et membre du conseil d’administration va quitter ses fonctions au 15 juin. Il sera remplacé par Sebastian Wehle au conseil d’administration. Ce dernier sera également en charge de la gestion journalière avec la CFO. Le communiqué

>Shurgard, la société spécialisée dans les entrepôts de stockage pourrait faire son entrée en Bourse de Bruxelles dès cet été. La valeur de l’opération est estimée entre 700 et 900 millions d’euros. Notre article

>Le groupe qui détient Brantano prépare son retour en Bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre à FNG de lever quelques dizaines de millions d’euros de capitaux frais. Notre article

>A tenir à l’œil ce mercredi.
Belgique. Assemblée chez Bone Therapeutics et Sipef.
Zone euro. Emploi premier trimestre à 11h. Production industrielle avril à 11h.
USA. Décision de la Fed sur ses taux.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content