Montea veut lever 160 millions d'euros

Un site Montea aux Pays-Bas. ©RV DOC

La société immobilière Montea lance, dès demain, une augmentation de capital pour financer sa croissance et renforcer son bilan.

La SIR Montea spécialisée dans l’immobilier logistique en Belgique, aux Pays-Bas et en France lance, à partir de demain et jusqu’au 28 février inclus, une augmentation de capital portant sur un montant maximal des 160 millions d’euros, soit un montant net de 158,4 millions d’euros.

Le prix d’émission des 2.847.708 actions nouvelles a été fixé à 56,20 euros l’unité ce qui représente une décote de 11% sur le prix théorique et de 13,7% par rapport au cours de clôture du 20 février. Neuf actions existantes donneront le droit de souscrire à deux nouvelles actions.

Montea précise que certains actionnaires existants se sont déjà engagés irrévocablement à participer à cette opération à hauteur d’un montant minimal de 39,4 millions d’euros.

La moitié des fonds qui seront récoltés, soit 83 millions, ont déjà une allocation précise. Il s’agit, entre autres, de l’acquisition d’un terrain aux Pays-Bas (37 millions) et du quadruplement de la surface totale de panneaux photovoltaïques pour 23,8 millions d’euros.

Après l’offre, les nouveaux investissements et les désinvestissements prévus, l’endettement de Montea atteindra 44,3%. De ce fait, elle pourra poursuivre l’accroissement de son portefeuille jusqu’à 1,34 milliard d’euros avant de retrouver un endettement de 55%, précise-t-elle.

Un dividende en phase ascendante pour Montea

La positive attitude est de mise pour Montea. La SIR entrevoit une année 2019 marquée par un résultat EPRA par action en hausse de 5%. Un portefeuille immobilier est estimé à près de 1,1 milliard d’euros. La dette est encore attendue en recul.

Dans le chef de l’occupation des bâtiments, les voyants sont attendus dans le vert : plus de 97,5% de taux d’occupation pour une durée dépassant les 7,5 ans (première échéance du bail).

Autant de bonnes nouvelles permettant de récompenser l’actionnaire. Montea prévoit ainsi un dividende « aligné sur la hausse du résultat ».

Et qu’en est-il pour l’exercice 2018 ?

La SIR clôture son exercice avec un résultat EPRA en progression de 14% à 2,95 euros par action. La juste valeur du portefeuille immobilier est portée à 912 millions d’euros (+27%) avec un taux d’occupation dépassant les 99%.

L’endettement de 51,3% fin décembre a toutefois été revu à la hausse au premier janvier (53,5%) compte tenu de l’entrée en vigueur des normes comptables IFRS16. Montea propose enfin la distribution d’un dividende brut de 2,26 euros par action (+4%)

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect