Nouveau contrat pour IBA, les télécoms décrochent (Débriefing actions belges)

IBA a bondi après avoir annoncé un nouveau contrat de protonthérapie. Les résultats de Proximus passent mal.

La Bourse de Bruxelles a de nouveau reculé, dans un marché de nouveau en proie aux inquiétudes liées au coronavirus alors que l'épidémie se propage en dehors de Chine. Le Bel 20 a perdu 0,99% à 4078,44 points.

Proximus a perdu 6,04%, soit la plus forte baisse de l'indice. Ses résultats sont ressortis conformes aux attentes, mais les investisseurs s'inquiètent de la pérennité du dividende. L'action subit aussi l'impact négatif de l'annonce jeudi dernier de l'IBPT qui indique qu'à la demande d'une entreprise belge (CityMesh), il a mis le spectre libre encore disponible dans la bande de fréquences 4G 2,6 GHz à disposition par le biais d'une nouvelle mise aux enchères. Telenet a reculé de 1,97%. Sur le marché élargi, Orange Belgium   a glissé de 1,61%.

ING  a lâché 1,73% alors que la quête d'un remplaçant pour le CEO Ralph Hamers, sur le départ, est lancée.

Galapagos a par contre bondit de 2,8% grâce à ses résultats. La biotech a annoncé disposer de 5,8 milliards d'euros de trésorerie et que le Filgotinib, son traitement contre le rhumatisme, est prêt à être commercialisé. Mais elle a aussi indiqué qu'elle dépensera entre 420 et 450 millions d'euros cette année. Chez KBC Securities, les analystes notent que sans l'aide financière de Gilead, ce montant pourrait grimper entre 500 et 530 millions d'euros, "une forte hausse par rapport aux 334 millions d'euros de trésorerie consommée en 2019".

WDP a gagné +0,84%. La SIR a été privilégiée dans la recherche de valeurs défensives, comme Cofinimmo (+0,61%).

Sur le marché élargi, IBA a progressé de 3,4%. Le groupe  a annoncé qu’il a signé un contrat pour installer une solution compacte de protonthérapie ProteusONE à l’hôpital présidentiel Rumah Sakit Pusat Angkatan Darat (RSPAD) Gatot Soebroto à Jakarta, en Indonésie. David Vagman, analyste chez ING, indique que IBA a vendu 9 installations de protonthérapie en 2019.

Home Invest a pris 2,16% au lendemain de ses résultats.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés