Premières notes positives pour Mithra

©Lieven Van Assche

Les analystes d’ING et de KBC Securities affichent un point de vue assez semblable sur l’action Mithra.

Passée la période de black-out qui s’étend généralement sur un mois après l’introduction des actions en Bourse, les analystes commencent à dévoiler leurs analyses sur la société pharmaceutique liégeoise Mithra . Les banques ING et KBC, qui ont été les deux principaux maîtres d’œuvre de cette introduction sur le marché boursier, sont les premières à se livrer à cet exercice. Matthias Maenhaut pour le compte d’ING et Alan Vandenberghe pour celui de KBC Securities démarrent leur couverture sur le titre avec une recommandation d’"achat" et un objectif de cours de 13,5 euros dans les 12 prochains mois.

13,5 €
C’est l’objectif de cours que visent les premiers analystes qui ont dévoilé hier leur point de vue sur l’action du groupe pharma liégeois.

Pour mémoire, l’action Mithra a été introduite le 30 juin au terme d’une IPO qui a porté son prix à 12 euros. Elle a évolué depuis lors entre un plafond de 12,01 euros atteint le 15 juillet et un plancher de 11,11 euros touché vendredi dernier. Hier, elle a clôturé à 11,49 euros.

Création de valeur

Les analystes ont bien conscience que Mithra n’est pas près de signer un exercice fiscal bénéficiaire. Pour cette année, Matthias Maenhaut table sur une perte nette ajustée de 15 millions d’euros, contre -7,9 millions d’euros pour Alan Vandenberghe. Une perte qui devrait revenir à 9 millions l’an prochain toujours selon l’analyste d’ING, avant de s’aggraver en 2017, pour atteindre 52 millions. Ces analystes ne prévoient pas davantage l’attribution d’un dividende dans les prochaines années.

Mais si l’on sait que le groupe se focalise sur le marché prometteur de la santé de la femme et détient un pipeline attractif de génériques complexes ainsi que des médicaments innovants, et que le succès de ses recherches cliniques permettront le lancement de produits commerciaux, Mithra devrait libérer à terme de la création de valeur significative. Cette perspective, ajoutée à la valeur intrinsèque de la société, est ce qui permet à ces analystes d’afficher un certain optimisme envers son action.

[Suivez Marc Collet sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect