Proximus a échappé au courant vendeur, pas le Bel 20 (+Briefing)

©AFP

Les marchés actions en Europe ont perdu des plumes ce vendredi. Les données sur l'emploi aux Etats-Unis, inférieures aux attentes, n'ont pas arrangé une tendance déjà négative à cause de la récente tension sur les taux.

• La tendance

Les principales Bourses européennes ont clôturé dans le rouge vendredi, les investisseurs restant inquiets de la récente tension des taux d'intérêt. Les chiffres de l'emploi du mois de septembre, moins bons que prévu, ont accentué la baisse des actions.

L’euro  est revenu à un niveau d'équilibre face au billet vert.

La baisse de l’appétit pour le risque due au renforcement des taux d’intérêt sur le marché obligataire a aussi affecté la Bourse de Bruxelles. Ce vendredi, le Bel 20  a fini en baisse de 0,76% à 3.686,66 points. L’indice belge a notamment souffert de dégagements dans les actions liées aux matières premières.

Les investisseurs craignent un ralentissement de la demande en provenance de Chine, plus grand pays consommateurs de ressources de base au monde. Cela s’est traduit par une baisse des cours de certains métaux, comme le cuivre. Sur le marché belge, cette tendance négative du secteur des "commodities" a affecté les titres Umicore  (-3,02% à 45,66 euros) et Aperam  (-2,30% à 39,88 euros).

À l’opposé, Proximus  a grimpé de 2,38% à 21,09 euros. JPMorgan a relevé sa recommandation sur le titre du groupe télécom. La banque d’affaires américaine conseille désormais de "surpondérer" Proximus, alors qu’elle était "neutre" à son égard auparavant. L’objectif de cours est porté de 24 à 26 euros.

Hors Bel 20, Nyrstar  a reculé de 4,04% à 2,19 euros. Le titre du spécialiste du zinc a fait les frais des ventes des titres des sociétés liées aux matières premières.

Melexis  a chuté de 4,65% à 62,55 euros. Le titre avait déjà perdu 4,23% jeudi, jour où le secteur des équipementiers automobiles avait chuté à cause d’une note d’un analyste jugeant ces valeurs surévaluées. Les semi-conducteurs de Melexis sont principalement destinés aux équipements utilisés par ces sociétés actives dans l’automobile. Vendredi, le groupe belge a aussi subi les conséquences d’une aversion des investisseurs pour le secteur technologique, dans la foulée du recul des valeurs de ce segment la veille à Wall Street. Dans la foulée, Econocom  a reculé de 4,94% à 2,69 euros.

Le secteur biotechnologique a, comme régulièrement, animé quelque peu la séance. Kiadis  a bondi de 3,03% à 14,28 euros. Les investisseurs ont procédé à des achats à bon compte sur ce titre qui avait perdu plus de 4% depuis le début de la semaine. Acacia Pharma  a gagné 1% à 3,954 euros. Après avoir perdu 2,61% la veille, l’action a été jugée bon marché.

• Le briefing actions

>Proximus : JP Morgan a relevé sa recommandation à "surpondérer" contre "neutre" avant. L’objectif de cours passe de 24 à 26 euros.

>Cofinimmo : KBC a relevé sa recommandation à "acheter" contre "accumuler" avant. L’objectif de cours est fixé à 120 euros.

>Aedifica : KBC a relevé sa recommandation à "acheter" contre "accumuler" avant. L’objectif de cours est fixé à 87 euros.

>Le patron de D’Ieteren Auto, Denis Gorteman confirme que sa société va vendre des voitures en ligne dès janvier. Ce sont toujours les concessionnaires qui factureront. La pratique est très peu courante en Europe, mais il s’agit pour D’Ieteren d’occuper le terrain. Notre article

>Montea : KBC a relevé son objectif de cours à 55 euros contre 44,50 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>VGP a ouvert un nouveau siège à Anvers. Martijn Vlutters a rejoint le groupe immobilier en tant que vice-président " business development & investor relations ". Le communiqué

>Mithra annonce son intention de tenir une assemblée générale extraordinaire le 5 novembre prochain. Il sera soumis à son approbation un nouveau plan de warrants par lequel un maximum de 1.881.974 warrants pourraient être émis. Le communiqué

>A tenir à l’œil ce vendredi. USA. Emploi septembre à 14h30. Balance commerciale août à 14h30.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content