Sipef victime d'une éruption

©mfn online editor import

L'action du groupe belge est en baisse après l'annonce d'une perte de production dans une plantation de Papouasie-Nouvelle-Guinée dont la récolte d'huile de palme a été affectée par une éruption volcanique.

Sipef  recule d'environ 3% en Bourse de Bruxelles, après avoir annoncé, lundi soir, une perte de production dans une plantation affectée par une éruption volcanique. Le volcan Ulawun, situé à proximité de la plantation de Hargy, s'était déjà réveillé fin juin. Il est à nouveau entré en activité samedi dernier.

Par précaution, des milliers de personnes ont été évacuées. Parmi elles figurent des travailleurs des plantations de Sipef, ce qui a empêché la récolte d'huile de palme sur une surface de 3.150 hectares. La plantation de Navo a, quant à elle, été directement touchée par les retombées de l'éruption. Sur 950 hectares, les palmiers ont perdu tellement de feuilles qu'il faudra jusqu'à deux ans pour qu'ils produisent à nouveau à un niveau normal.

Sipef rappelle aussi que des pluies inhabituelles ont affecté ses palmeraies au premier semestre. La société estime que l'effet combiné de ces intempéries et des deux éruptions volcaniques provoquera une diminution de 19% des volumes d'huile par rapport à l'année dernière.

Cela représente une perte avant impôt d'environ 14 millions de dollars. Il faudra aussi revoir les prévisions pour 2020 en conséquence, avertit encore Sipef.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect