Umicore rebondit, Lotus Bakeries bien accueilli (Débriefing actions belges)

©BELGA

Umicore a profité d'une note d'analystes favorable. Les résultats de Lotus Bakeries divisent les analystes. Econocom change d'actionnariat.

La Bourse de Bruxelles a terminé en hausse ce lundi, après avoir évolué en baisse durant la séance. Le Bel 20 a pris 0,16% à 4.101,80 points.

Umicore a rebondi de 4,04% après son plongeon la semaine dernière. Le titre a souffert jeudi et vendredi derniers alors que le groupe a publié ses résultats annuels. Il a indiqué vendredi dernier des chiffres meilleurs qu’attendu. L’action a bénéficié d’un relèvement de prix cible chez deux courtiers. Bernstein a relevé son objectif de cours de 37 à 40 euros. La recommandation reste à "neutre". ABN Amro a relevé son objectif de cours sur l'action de 27 à 40 euros et confirmé le "conserver"'.

Argenx a pris 2,56% L'action est suivie depuis ce lundi par BofA Merrill Lynch. La recommandation est d'acheter le titre Argenx avec un objectif de cours de 181 dollars.

Ontex a lâché 2,07%. Le titre, très volatil, a subi une note défavorable d’un courtier. Kempen a abaissé sa recommandation à "vendre", contre "neutre" avant. L’objectif de cours passe de 17 euros à 14 euros.

Sur le marché élargi, Econocom a pris 1,48%. Econocom International, une société contrôlée par Jean-Louis Bouchard, président et fondateur d’Econocom, va acquérir la participation de 5,4% détenue par Walter Butler dans la société, au prix de 3 euros par action.

Oxurion a avancé de 4,39%. La biotech a présenté, lors d’un congrès, les résultats positifs de l’essai clinique de phase I pour son THR-687 dans le traitement de l’œdème maculaire diabétique.

Lotus Bakeries a pris 1,04% après ses résultats. Le fabricant de spéculoos a annoncé relever son dividende. Toutefois, KBC Securities a abaissé sa recommandation à "conserver", contre "accumuler" avant.

Mithra  a progressé de 1,2%. Grâce à des pertes fiscales reportées et un système de déduction des revenus d’innovation, la biotech liégeoise estime que son taux d’imposition effectif sera inférieur à 5%.

Par contre, les biotechs Acacia Pharma  et Biocartis  ont lâché 9,5% et 2,52% respectivement. Asit Biotech a reculé de 4,08%.

 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés