Un broker dégrade Ageas: voici pourquoi

Bart De Smet, CEO d'Ageas. ©BELGA

Crédit Suisse est désormais plus frileux concernant les perspectives d'Ageas. Il a abaissé sa recommandation à "neutre" et a réduit son objectif de cours.

Après JP Morgan, fin mars, c’est au tour du Credit Suisse d’abaisser, aujourd’hui, sa recommandation sur Ageas . Elle passe à "neutre" contre "surperformer" avant. Même mouvement pour l’objectif de cours qui ne s’élève plus qu’à 45 euros contre 49,5 euros avant.

Analystes divisés

Globalement, les analystes financiers sont très divisés sur les performances à attendre de la part de cette action sur un horizon de douze mois. Si quatre d’entre eux conseillent un achat, dix estiment qu’il vaut mieux la conserver et six suggèrent même de la retirer de son portefeuille. L’objectif de cours moyen atteint 42,59 euros ce qui est supérieur au cours de bourse actuel (43,44 euros). Macquarie est le broker le plus confiant sur le potentiel de l’action avec un "target" de 61,6 euros tandis qu’à l’autre bout du spectre Kempen estime qu’elle ne vaut que 29 euros. On va donc du simple au double.

Le "put" sur AG Insurance

Pour en revenir au Credit Suisse, voici comment il justifie sa vue un peu plus frileuse sur la compagnie d’assurances. Les analystes du broker rappellent qu'ils tablaient, dans leurs estimations antérieures, sur une hausse des bénéfices en Belgique et sur une baisse des fonds propres. Et cela grâce à l’exercice potentiel d’une option "put" (droit de vendre) dans le chef de BNP Paribas qui lui permettrait de vendre sa participation de 25% dans AG Insurance à Ageas jusqu’au 30 juin 2018.

Mais après des commentaires de la direction de l'assureur, les analystes croient moins en la réalisation de ce scénario. "C’est la principale explication à notre baisse de nos estimations de bénéfice de 2018 à 2021" écrivent-ils. "Nous estimons qu’Ageas est désormais relativement chère sur la base du ratio cours/bénéfice qui atteint 10,5 sur les chiffres estimés de 2019. " D’où la baisse de l’objectif de cours à 45 euros.

Fort profil de croissance

Par contre, les spécialistes du Credit Suisse estiment toujours qu’Ageas présente le profil de croissance le plus fort dans le Benelux grâce à son exposition dans des co-entreprises en Asie. Ces dernières ont affiché une croissance à deux chiffres au cours des cinq dernières années et ils ne voient aucune raison pour que cette croissance ralentisse. Ils ont toutefois abaissé leurs attentes en termes de marges en Asie pour 2018 en raison de plus-values actées en 2017 qui ne pourront pas se reproduire.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content