Le bitcoin sous les 8.000 dollars

©BELGAIMAGE

La plus célèbre des cryptomonnaies poursuit jour après jour son recul pour s'afficher loin de son pic de 20.000 dollars en décembre dernier.

Le bitcoin poursuit sa chute. La cryptomonnaie est passée sous la barre des 8.000 dollars. En quelques semaines, elle a perdu la moitié de sa valeur. Le bitcoin n'est pas la seule monnaie virtuelle en berne. D'autres cryptomonnaies, comme Litecoin et Ethereum, ont également subi des pertes massives après leurs récents sommets. 

Vendredi, le bitcoin a perdu 16%. Sur une semaine, cette chute est de 30% laissant le pic des 20.000 dollars du mois de décembre dans les songes .

Les investisseurs sont échaudés par des règles plus strictes mais également par une interdiction de publicité de la cryptomonnaie sur Facebook. Il y a aussi l'Inde qui veut interdire son utilisation... Sur la bourse japonaise Coincheck, quelque 530 millions de dollars se sont envolés après un acte de piratage, de quoi également effrayer les investisseurs. La plateforme d'échange a même fait l'objet des perquisitions ce vendredi. Les autorités japonaises ont laissé entendre que Coincheck ne disposait pas de mesures de sécurité appropriées, ce qui rendait la plateforme vulnérable au vol. 

Faut-il donner un cadre légal aux crypto-monnaies?

"La plate-forme de négoce japonaise Coinbase a reconnu il y a peu avoir été victime du vol de près de 500 millions de dollars de crypto-devises. Cet évènement illustre à merveille le paradoxe de la régulation auquel cette nouvelle forme de devises est confrontée. Si l’on souhaite impliquer les utilisateurs professionnels, on ne pourra faire l’économie d’un cadre règlementaire plus strict mais le resserrement des règlementations en Chine et en Corée du sud ces derniers mois a divisé leur valeur par deux..." Lisez la suite de la carte blanche de Koen De Leus, Chief Economist BNP Paribas Fortis SA/NV, ici.

 

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content