Le marché du cuivre est entré en ébullition

©REUTERS

La baisse du dollar, la reprise économique et les tensions sur l'offre portent le cours du cuivre ces dernières semaines vers son record de février 2011.

Le "super cycle" des matières premières se confirme. Le cours du cuivre a franchi la barre symbolique de 9.000 dollars la tonne ce lundi. Ce qui représente son plus haut niveau depuis septembre 2011. Ce métal très utilisé dans les secteurs de la construction et de l'énergie - ce qui en fait un indicateur très plébiscité pour suivre l'évolution de l'économie mondiale - affiche par ailleurs l'une des plus fortes progressions au sein des matières premières depuis le début de l'année (+15% environ).

1.391
millions de tonnes
Selon les derniers chiffres du Bureau mondial des statistiques sur les métaux (WBMS), le marché du cuivre a connu un déficit de 1.391 millions de tonnes l'an dernier.

"La liste des catalyseurs positifs pour le cuivre est extrêmement longue", explique Max Layton, responsable EMEA de la recherche sur les matières premières chez Citigroup. Outre un rebond de l'activité manufacturière en Chine après les vacances du Nouvel An, il cite également une reprise meilleure que prévu de la demande hors Empire du Milieu.

Or la situation reste tendue du côté de l'offre. Les stocks mondiaux se tarissent et tombent à des niveaux jamais vus depuis la crise financière. Selon les derniers chiffres du Bureau mondial des statistiques sur les métaux (WBMS), le marché du cuivre a connu un déficit de 1.391 millions de tonnes l'an dernier.

Vers les 10.000 dollars?

"Un grand nombre de ces facteurs positifs vont réellement se faire sentir dans les prochains mois et par conséquent, nous pensons que le cours du cuivre pourrait atteindre 10.000 dollars plus rapidement que prévu", ajoute-t-il.

"Un grand nombre de ces facteurs positifs vont réellement se faire sentir dans les prochains mois et par conséquent, nous pensons que le cours du cuivre pourrait atteindre 10.000 dollars plus rapidement que prévu"
Max Layton
responsable EMEA de la recherche sur les matières premières chez Citigroup

Un avis partagé par de nombreux observateurs. Goldman Sachs a récemment relevé ses prévisions de prix à court et moyen terme, tandis que Bank of America table désormais sur un cours du cuivre à 9.500 dollars en moyenne cette année.

Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank, note cependant que le cours du cuivre a du mal à se maintenir au-delà de 9.000 dollars. Ce qui indiquerait que des vendeurs se soient positionnés à ce niveau. Il évoque également l'analyse technique, qui montre que le cuivre est actuellement suracheté. "Le rally a probablement atteint ses limites" à court terme, estime-t-il.

Évolution du cuivre

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés