Le secteur automobile se remet en piste en Europe

VW ambitionne de fabriquer 1 million de voitures électriques d'ici la fin de 2022 en Chine. ©EPA

Malgré une belle remontée des actions automobiles, l'horizon peine à se dégager pour le secteur. En misant sur la voiture autonome et électrique, Volkswagen se profile en champion.

La chute des actions des équipementiers automobiles dès le début de l’année 2018 annonçait la couleur pour le secteur auto tout entier en Europe. Elle présageait des temps difficiles pour les actions des constructeurs automobiles elles-mêmes.  Et de fait, leurs cours n’ont cessé de rétrograder dans la seconde partie de l’année écoulée.

Mais depuis le début de cette année, ces équipementiers automobiles affichent une bien meilleure configuration en Bourse. Dans l’indice Stoxx 600 de ce secteur en Europe, elles squattent, après Ferrari (+63%)  - le luxe ne connaît pas vraiment la crise -, les premières places du classement des meilleures performances. Faurecia  et Valeo  opèrent un redressement de 37% chacune.

Ce rebond anticipe-t-il la fin de la déprime du secteur sur les marchés boursiers ? Les investisseurs voudraient bien le croire. Mais l’horizon pour ce secteur peine à se dégager. En témoigne le tout récent avertissement sur résultats émis par Renault  . Le constructeur au losange n’écarte plus un repli de 4% de ses ventes en volume en 2019.

Si Michelin   s’attend toujours, lui, à une progression de son bénéfice d’exploitation cette année, le fabricant de pneumatiques le doit principalement à des produits à marge plus élevée et à une politique de réduction des coûts. Pointant notamment la baisse de la demande dans les secteurs des transports, de l’industrie et du commerce, Pirelli dit craindre pour sa part une baisse de ses ventes de pneumatiques. Enfin, malgré ce qu’il avait affirmé au début de l’année, l’allemand Continental pressent aussi que la fin de son exercice restera capricieuse.

Cap sur la voiture électrique et autonome

La remontée des actions Faurecia et Valeo risque-t-elle d'être sans lendemain?

Alors, la remontée des actions Faurecia et Valeo risque-t-elle d’être sans lendemain ? Pas nécessairement. Valeo, qui entrevoit une baisse de 6% de la production automobile en 2019, est bien affecté par la baisse de la demande pour ses produits traditionnels de la part de ses principaux clients. Mais cette baisse est en partie compensée "grâce à un mix clients et produits redevenu favorable et à l’entrée progressive en production de contrats dans les domaines des caméras et d’autres technologies de conduite autonome", explique le groupe.

Scénario à peu près similaire chez Faurecia, dont la forte progression des ventes dans ses divisions "cockpit du futur" et "mobilité durable" lui permettent de réitérer ses objectifs financiers pour 2019.

VW vise la première place 

Valeo et Faurecia profitent de la demande soutenue pour leurs nouveaux produits un peu partout dans le monde. Elle est surtout importante, cette demande, chez les constructeurs automobiles allemands. Ces derniers seraient-ils en train de prendre de l’avance sur ce plan? Volkswagen semble en tout cas mener la marche. Ce qui explique une bonne part de la hausse de 25% de  son l’action depuis janvier, et celle de 30% pour Porsche .

Ces deux constructeurs ne cachent pas en tout cas leur volonté d’accélérer la cadence dans la voiture électrique et autonome. Le groupe de Wolfsburg vient d’annoncer qu’il créera une nouvelle société au sein du groupe, baptisée Volkswagen Autonomy, pour regrouper les activités de développement de la voiture autonome, en équipe avec Ford Motor. Cette voiture devrait prendre sa place sur le marché américain en 2025. D'ici là, le groupe ambitionne de devenir le n°1 mondial dans la voiture électrique.

Allié à Opel, Peugeo t, dont l’action progresse de 33% depuis janvier, semble aussi tirer son épingle du jeu qui se joue autour de la voiture de demain. Cela semble être moins le cas de Renault (-9% depuis janvier) qui est en recherche de partenaires pour l’auto électrique.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n