Les Belges plus riches grâce à la Bourse

©Bloomberg

Au troisième trimestre, le patrimoine financier net de l'ensemble des particuliers a augmenté de 0,59% pour atteindre 1.068 milliards d'euros. Grâce à une hausse de la valeur des portefeuilles d'actions, la perte subie au deuxième trimestre a été en partie récupérée.

Les Belges sont sortis plus riches du troisième trimestre 2017. Du moins, dans l'ensemble, puisque les statistiques de la Banque nationale de Belgique (BNB), publiées ce jeudi, donnent une estimation du patrimoine financier net global des particuliers.

Ce dernier s'est établi à 1.068 milliards d'euros à la fin du mois de septembre, contre 1.062 milliards trois mois plus tôt. Le record enregistré au premier trimestre, à 1.071 milliards d'euros, n'est donc pas battu. Au deuxième trimestre, le patrimoine net des Belges avait diminué notamment à cause d'un recul des cours boursiers.

Contribution positive des actions

Au troisième trimestre, les actions ont, au contraire, permis à la richesse des Belges de repartir à la hausse. En effet, les portefeuilles d'actions belges ont augmenté de 2,4 milliards d'euros pour les titres cotés et de 4,7 milliards en ce qui concerne les titres non cotés.

"L’effet de valorisation positive de la hausse des marchés boursiers a compensé l’effet négatif de l’appréciation de l’euro sur le marché des changes pour une partie du portefeuille d’actifs des particuliers", analyse la BNB dans un communiqué publié ce jeudi.

Cette augmentation de la valeur des actions est due à la progression des marchés boursiers au troisième trimestre. Le Bel 20 avait grimpé de près de 6% dans ce laps de temps. Les Belges n'ont quasiment pas modifié leur exposition aux actions durant cette période: les transactions financières dans cette classe d'actifs sont réduites.

Réduction des obligations

Par contre, les particuliers ont diminué de manière significative leur exposition aux obligations. Les chiffres de la BNB montrent qu'ils ont vendu des titres de créance à concurrence de 1,5 milliard d'euros au troisième trimestre. La valeur de marché de ces obligations a en outre baissé d'environ 300 millions d'euros.

Les fonds d'investissement ont quant à eux contribué à l'accroissement de la richesse des Belges: leur valeur a progressé de 3,7 milliards d'euros de fin juin à fin septembre. Même si les investisseurs belges ont vendu des parts de fonds à concurrence d'un demi-milliard d'euros durant cette période, la contribution des fonds au patrimoine global est positive.

Dettes

Tous placements confondus, les actifs financiers des Belges ont atteint un total de 1.344 milliards d'euros au troisième trimestre 2017, contre 1.335 milliards au deuxième trimestre. Les dettes des ménages belges ont quant à elles augmenté de 2,4 milliards d'euros dans ce laps de temps, ce qui les porte à 276 milliards d'euros. En retranchant ces dettes des actifs financiers bruts, on arrive donc aux 1.068 milliards d'euros de patrimoine financier net pour l'ensemble de la population belge.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content