Publicité
Publicité

Les banques européennes sont fort méfiantes

Ewald Nowotny (© Bloomberg)

Les dépôts à 24h auprès de la BCE se révèlent au plus haut d'un an. Preuve d'un problème de liquidités...

Les dépôts de facilités des banques commerciales auprès de la Banque centrale européenne ont atteint 145 milliards d'euros dans la nuit de lundi à mardi, leur niveau le plus élevé depuis un an. C'est le signe que la liquidité ne circule pas correctement et le reflet d'une brusque remontée de la méfiance entre banques européennes.

A 145 milliards d'euros, les montants déposés à 24 heures auprès de la BCE restent néanmoins très loin des niveaux historiques proches des 400 milliards atteints en juin 2010 lorsque les banques s'apprêtaient à rembourser pour 442 milliards de prêts à un an octroyés pendant la crise financière. Entre octobre 2008 et janvier 2009, dans les trois mois qui ont suivi la chute de la banque Lehman Brothers, les dépôts de facilités à la BCE avaient dépassé 200 milliards d'euros.

Le gouverneur de la banque centrale autrichienne Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la BCE a déclaré que la tourmente boursière actuelle n'était pas comparable à celle qui a suivi la chute de Lehman, mais a ajouté qu'il y avait des similitudes avec 2008 et que le bond des dépôts observé cette nuit n'était pas bon.

"Ce n'est pas un bon signe", a-t-il dit au micro d'une radio autrichienne, appelant les dirigeants européens à mettre en place rapidement les mesures décidées au sommet européen du 21 juillet. "Nous sommes dans une situation difficile, des mesures doivent être prises", a-t-il dit.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés