Midterms: des résultats "décents" aux yeux des marchés

©REUTERS

Les marchés européens ont ouvert en hausse ce mercredi, suite aux résultats sans surprise des "midterms" aux États-Unis. Certains observateurs espèrent que la semi-victoire des démocrates va adoucir la politique de la Maison blanche.

"La menace d'un tsunami bleu s'est officiellement dissipée". Les investisseurs américains peuvent pousser un ouf de soulagement, la vague démocrate crainte par certains n'a finalement pas eu lieu aux États-Unis. "Il y avait des craintes et le risque d'un résultat à sensation aujourd'hui mais il est ressorti conforme aux attentes. C'est un bon résultat pour la consistance sur le marché", indique Nick Twidale, analyste chez Rakuten Securities Australia.

Sans surprise donc, les démocrates se sont imposés à la Chambre des représentants et ont réussi l’exploit de ravir plus de 23 sièges aux républicains, le minimum nécessaire pour prendre le contrôle de l'institution. Du côté du Sénat, le parti de la majorité conserve par contre son avantage avec 51 sièges sur 100 pour les républicains.

Après une première réaction très positive des futures à Wall Street - en raison d'une information laissant penser que les démocrates ne décrocheraient pas le graal à la Chambre des représentants - les indices américains ont quelque peu réduit leurs gains. On assiste actuellement une légère baisse du dollar (notamment face à l'euro ) et une poussée des valeurs refuge comme les Treasuries ou l'or

Bernard Keppenne, économiste en chef de CBC Banque, souligne une "grande prudence" des investisseurs. "Ce résultat ne devrait en rien empêcher Trump de poursuivre son combat sur un rééquilibrage des échanges avec la Chine, mais par contre il aura beaucoup plus de mal à pouvoir faire passer une nouvelle réforme fiscale", a-t-il commenté sur son blog.

Réaction positive en Europe

D'aucuns espèrent toutefois que la nouvelle Chambre des représentants va pouvoir tempérer les tensions commerciales. Ce qui explique pourquoi les marchés européens ont ouvert en hausse ce mercredi. L'indice CAC40 parisien gagne 0,49% à l'ouverture, le Dax à Francfort progresse de 0,47% et le FTSE à Londres de 0,52%. Chez nous, le Bel 20   évolue également en hausse.

Côté sectoriel, les secteurs les plus durement touchés par ces tensions, telles que les industries minières et les constructeurs automobiles, pourraient donc voir leurs actions rebondir. Dans le même temps, les entreprises du secteur de la défense et des infrastructures qui espéraient tirer parti de la hausse des dépenses impulsée par les politiques Trump pourraient perdre du terrain en Bourse.

"La question pour les marchés sera maintenant de savoir comment le président Trump va gouverner. Essayera-t-il de faire des compromis avec les démocrates ou tentera-t-il de s'en sortir en utilisant de nombreux décrets?", s'interroge Frank Vranken, stratégiste en chef de Puilaetco Dewaay.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect