Netflix et Snap, les actions chouchous des Millennials

©Beth Dubber/Netflix

Le site de vidéos à la demande Netflix est la valeur la plus prisée par les jeunes investisseurs américains, selon l’application de trading Robinhood. Snap occupe aussi une place de choix. Pourtant, ces deux titres déçoivent récemment. Et concentrent les inquiétudes des investisseurs.

Netflix a beau afficher des paramètres alarmants pour son action, les investisseurs continuent de lui donner une place de choix dans leur portefeuille. L’action est particulièrement populaire parmi les jeunes investisseurs de moins de trente ans, qui appartiennent à la génération des Millennials. L’application de trading Robinhood note que parmi ses clients, ceux qui ont moins de 30 ans ont 30% de probabilité de plus d’acheter des actions Netflix que ceux plus âgés. Robinhood observe aussi que ses clients localisés en Californie, siège de la société de streaming, ont encore plus de propension d’acheter cette valeur.

©Mediafin

Les jeunes investisseurs californiens ont sans doute l’impression de bien connaître Netflix car le site fait un carton chez les jeunes. Une récente étude de LendEDU, une organisation américaine de refinancement des crédits étudiants, a montré que seuls 8% des personnes interrogées n’avaient pas d’abonnement à Netflix. Selon le courtier Piper Jaffray, le site se classe aussi devant YouTube et la télévision payante comme plateforme vidéo la plus populaire parmi les adolescents américains. Les professeurs Catherine D’Hondt et Rudy De Winne (UCL) avaient récemment souligné dans une étude que les investisseurs ont tendance à investir dans des titres qui leur sont le plus familiers. Dans le cas de Netflix, ce facteur semble jouer.

Déception

Pourtant, sur un plan plus financier, le titre Netflix affiche des signaux alarmants, à commencer par sa valorisation. L’action se traite à 193,75 fois ses bénéfices pour cette année. Toute action qui affiche un ratio de plus de 20 est considérée comme chère. Toutefois, parmi les valeurs du S&P 500, Netflix n’est pas le titre qui affiche un ratio cours/bénéfices le plus élevé. Yahoo!, avec un ratio de 604,94, occupe la première place.

©Mediafin

Le site de streaming a déçu les investisseurs ce mardi au lendemain de la publication de ses résultats du premier trimestre. Car il a montré une croissance moins forte qu’attendue par les analystes de son nombre d’abonnés. Il a gagné 3,53 millions d’abonnés en dehors des Etats-Unis sur les trois mois à fin mars contre 3,68 millions attendus. Sur le territoire américain, le groupe a vu son nombre d’abonnés augmenter de 1,42 million contre un consensus de 1,50 million. Le titre a perdu jusqu’à 3,65%, pour finir en baisse de 2,64%. Il progresse de plus de 15% depuis janvier.

Snap, sous son prix d’introduction

Une autre valeur très prisée des Millennials déçoit aussi beaucoup en ce moment. Il s’agit de Snap. Le groupe derrière l’application de messagerie Snapchat, populaire chez les jeunes, voit son titre évoluer actuellement sous son prix d’introduction. L’action avait débuté à 24 dollars sur le New York Stock Exchange le 2 mars, elle n’en vaut plus que 20,55 dollars actuellement.

2,64 milliards $
Netflix a dégagé un revenu en progression de 34,7% au premier trimestre, mais a déçu les attentes du marché.

Snap publiera le 10 mai prochain ses résultats du premier trimestre. Les analystes attendent avec impatience ces chiffres, car le groupe fait actuellement peur aux investisseurs à cause de la concurrence de Google et de Facebook, qui a récemment adapté Instagram pour imiter Snapchat sur le modèle des stories. Toutefois, Brian Fitzgerald, analyste chez Jefferies, souligne que l’avantage tourne à Snapchat en termes de croissance d’utilisation par les jeunes mais aussi les plus de 35 ans. Les investisseurs devraient y voir plus clair le 10 mai.

©rv

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content