2020 se termine sur un record pour BlackRock

"Nous commençons 2021 bien positionnés et avons l'intention de continuer à investir dans notre entreprise pour stimuler la croissance à long terme et diriger l'évolution du secteur de la gestion d'actifs", a souligné son CEO Larry Fink. ©Bloomberg

Le géant américain n'a jamais eu autant d'actifs sous gestion, creusant encore davantage son écart avec ses concurrents.

Même si la nouvelle saison de résultats à Wall Street ne commence officiellement que ce vendredi, avec les banques Citigroup, JPMorgan Chase et Wells Fargo, quelques entreprises américaines ont déjà présenté leurs chiffres annuels. À commencer par BlackRock . Le premier gestionnaire d'actifs au monde a fait état jeudi d'une hausse de 10% de son bénéfice net en 2020, à 4,93 milliards de dollars. Ce qui donne, hors éléments exceptionnels, un bénéfice par action de 33,82 dollars. C'est un petit plus qu'espéré par les analystes, qui tablaient en moyenne sur 32,67 dollars.

"Le taux de croissance des flux de BlackRock continue de s'accélérer. Cela montre que la société prend des parts de marché ... creusant l'écart concurrentiel avec tous ses pairs."
Kyle Sanders
Analyste chez Edward Jones

Ses actifs sous gestion ont également gonflé de 17% sur un an, grâce notamment à l'arrivée massif de nouveaux investisseurs après la chute des marchés financiers entre février et mars, pour atteindre 8.677 milliards de dollars (7.140 milliards d'euros) fin décembre. Un record!

Rien que sur le quatrième trimestre, le géant américain a attiré 127 milliards de dollars de rentrées nettes totales. "Le taux de croissance des flux de BlackRock continue de s'accélérer", constate Kyle Sanders, analyste chez Edward Jones, alors la plupart des gestionnaires d'actifs font face à des sorties d'investissement. "Cela montre que BlackRock prend des parts de marché ... creusant l'écart concurrentiel avec tous ses pairs."

Pas de quoi impressionner les investisseurs pour autant. L'action BlackRock a démarré la séance dans le rouge jeudi. Rappelons cependant qu'elle évoluait ces derniers jours sur des sommets historiques après avoir gagné 134% depuis son creux de mars 2020.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés