AMS progresse grâce à Apple, bond de Rolls-Royce (Débriefing actions européennes)

©AFP

Les fournisseurs d'Apple ont progressé après la présentation de ses nouveaux produits. EDF a rebondi. Le LSE fait l'objet d'une offre de rachat.

Les principales Bourses européennes ont progressé à la veille des annonces de la Banque centrale européenne, qui devrait dévoiler ce jeudi des mesures de soutien destinées à apaiser les craintes de récession.

À Paris, l'indice CAC 40 a pris 0,44%. À Francfort, le Dax a gagné 0,66% et à Londres, le FTSE a progressé de 0,95%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro a avancé de 0,43%, le FTSEurofirst 300 de 0,70 % et le Stoxx 600 de 0,84%.

La rotation sectorielle n'a plus profité aux  banques  (+0,54%) ni au secteur automobile (+0,05%), qui ont terminé juste devant le secteur de l'énergie, lanterne rouge ( -0,06%).

Du côté des valeurs, les titres des fournisseurs du fabricant de smartphones Apple ont rebondi après la présentation ce mardi du nouvel iPhone du groupe. AMS a gagné 7,19%, parmi les plus fortes progressions du Stoxx 600.

Le London Stock Exchange a pris 5,91% après une offre surprise de rachat pour 32 milliards de livres de la part de Hong Kong Exchanges and Clearing, qui exige toutefois que le rachat de la firme d'informations financières Refinitiv par la Bourse de Londres ne s'achève pas pour que la fusion soit effective.

Rolls-Royce a avancé de 2,16%. Les sociétés italiennes Leonardo et Avio Aero, une division de General Electric, ont signé une lettre d'intention pour un partenariat avec le groupe aéronautique, mais aussi BAE Systems et d'autres firmes britanniques pour la construction de l'avion Tempest. 

Casino a pris  3,19% après une information de BFM Business évoquant la possibilité d'une offre de Carrefour sur son rival en difficulté. Carrefour, qui a démenti l'information, a perdu 0,30%.

EDF a rebondi de  4,30% après avoir perdu près de 7%mardi dans le sillage de l'annonce d'un potentiel défaut de fabrication de composants de réacteurs nucléaires fournis par sa filiale Framatome.

Inditex a reculé de 3,86%. Le  numéro un mondial de la distribution de prêt-à-porter, propriétaire notamment de la marque Zara, a publié une croissance de marges bénéficiaires sous les attentes du marché au premier semestre. 

Les résultats semestriels de Hermès, bons en apparence, n'ont pas convaincu les investisseurs et le titre a cédé  0,59%.

Veolia est affecté (-1,92%) par un abaissement de sa recommandation à "neutre" contre "sous-performance" auparavant par Exane BNP Paribas.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect