Apple et Facebook continuent d'impressionner, Tesla monte en puissance

Les analystes sont très positifs pour les résultats d'Apple, Tesla et Facebook. ©AFP

Apple a pour la première fois dépassé les 100 milliards de dollars de revenus trimestriels, tandis que Facebook a fini l'année de la pandémie avec 11 milliards de dollars de bénéfice au quatrième trimestre. De son côté, Tesla a gagné pour la première fois de l'argent sur une année entière.

Après Microsoft mardi, trois autres géants technologiques ont publié ce mercredi leurs résultats trimestriels. Le groupe informatique a annoncé la couleur pour le reste de son segment avec des chiffres supérieurs aux attentes grâce à la transition numérique accélérée en ces temps de confinement et de pandémie.

111,4
milliards de dollars
Apple a pour la première fois dépassé les 100 milliards de dollars de revenus trimestriels.

Profitant des ventes ultra solides de son iPhone, dont le premier modèle compatible avec les réseaux 5G est commercialisé depuis octobre, Apple a pour la première fois dépassé les 100 milliards de dollars de revenus trimestriels (111,4 milliards de dollars) et fait grimper son profit sur la même période de plus de 29%, à 28,7 milliards de dollars. La marque à la pomme a également pu compter sur la forte progression de ses revenus liés aux ventes d'iPad, de Mac, d'accessoires (Apple Watch, AirPods, etc.) ou encore de services (Apple TV +, Apple Music, transactions sur l'App Store). "Apple a connu un trimestre exceptionnel dans presque chaque catégorie de produits", a commenté Yoram Wurmser, analyste pour eMarketer. "La pandémie continue clairement de bénéficier au bilan de l'entreprise alors que les clients s'arrachent les Mac, les iPad et les téléphones du groupe."

Facebook n'est pas en reste avec son bénéfice net de 11,2 milliards de dollars (+53%) entre octobre et décembre et ses 3,3 milliards d'utilisateurs ayant fréquenté au moins une fois par mois l'une ses quatre plateformes et messageries (Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp) en fin d'année dernière. Le réseau social estime avoir bénéficié de la transition vers le commerce en ligne, et de sa moindre dépendance aux annonceurs très affectés par la crise sanitaire, comme les voyagistes - contrairement à Google, le leader de la publicité en ligne.

499.550
voitures
Tesla a livré 499.550 voitures en 2020 et a presque atteint la prévision d'un demi-million qu'il s'était fixée en début d'année malgré la pandémie.

Autre grand nom de Wall Street et du secteur de la tech à faire part de son bilan financier ce mercredi soir: Tesla a annoncé avoir pour la première fois été rentable sur une année entière en 2020, avec un bénéfice net de 721 millions de dollars. Le constructeur de véhicules électriques a livré 499.550 voitures en 2020 et a presque atteint la prévision d'un demi-million qu'il s'était fixée en début d'année malgré la pandémie. Son chiffre d'affaires a progressé de 46% au quatrième trimestre, à 10,7 milliards de dollars, et de 28% sur l'ensemble de l'année, à 31,5 milliards de dollars. Ses profits au quatrième trimestre ont toutefois un peu déçu les observateurs. D'octobre à décembre, il s'est élevé à 270 millions de dollars. Ajusté par action et hors éléments exceptionnels, il revient à 80 cents là où les analystes anticipaient 1,01 dollar. De plus, la marge brute du groupe s'est affichée à 19,2%, soit un peu moins que les 23,5% attendus par le marché. Le titre Tesla reculait de 3% dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse après avoir déjà perdu 2,1% dans la journée.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés