Apple soutient le Nasdaq, Tesla bondit, Boeing recule

©REUTERS

Les marchés américains ont terminé en ordre dispersé ce lundi, Apple soutenant le Nasdaq, tandis que Tesla s'est envolé. De son côté, Boeing a fini dans le rouge.

La Bourse US a clôturé la dernière séance du mois sans direction, s'essoufflant après un mois d'août positif et restant aux aguets sur la situation sanitaire et les risques qu'elle fait peser sur l'économie. Le Dow et le S&P 500 ont respectivement perdu 0,78% à 28.430,05 points et 0,22% à 3.500,31 points. A l’inverse, soutenu par Apple qui a pris 3,39%, le Nasdaq a gagné 0,68% à 11.775,46 points, battant un nouveau record. Parmi les autres techs, Amazon (+1,45%), Intel (+1,03%) et Netflix (+1,08%) s’en sont bien sortis. Quant à Facebook (-0,16%), Google (-0,62%) et Microsoft (-1,48%), ils ont terminé dans le rouge.

De son côté, Tesla a bondi de 12,57% après, au même titre qu’Apple, la division du nominal de ses actions, qui favorise leur liquidité. Outre Microsoft, Walmart (-1,03%) et Oracle (-1,14%) ont également souffert de l'annonce d'une modification de la réglementation chinoise qui pourrait compliquer un rachat des activités nord-américaines de TikTok, auquel ils sont candidats. Boeing a, lui, reculé de 2,26%, alors que la production du Boeing 787 semble poser problème.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés