Après son envol, Tesla a piqué du nez à Wall Street

©REUTERS

Les marchés américains ont fini dans le vert pour la troisième séance de suite ce mercredi, les investisseurs paraissant moins inquiets face à l'épidémie du virus chinois.

La Bourse US a clôturé dans le vert mercredi, progressant pour la 3e séance de suite alors que les craintes des investisseurs liées au coronavirus ont continué à se dissiper. Le Dow est monté de 1,68% à 29.290,85 points. Le Nasdaq s'est apprécié de 0,43% à 9.508,68 points. Le S&P 500 a pris 1,13% à 3.334,69 points.

Après sa flambée du début de semaine, Tesla a plongé mercredi, abandonnant jusqu’à 20% en séance, et terminé sur une baisse de 17,18% à 734,70 dollars. La raison? L'annonce de retards de livraison à cause du coronavirus. "La livraison de voitures début février va être retardée. Nous rattraperons notre retard sur la chaîne de production une fois que la situation se sera améliorée avec l'épidémie", a annoncé un responsable de Tesla sur la plateforme chinoise de microblogs Weibo.

De son côté, Nike (-0,83%) a reconnu mardi soir que la crise aura à court terme un impact financier mais a affirmé que les perspectives à long terme restent les mêmes. Les titres d'entreprises particulièrement touchées quand le virus a commencé à se propager ont continué à se reprendre, à l'instar des compagnies aériennes Delta Airlines (+1,66%) ou American Airlines (+2,36%) ainsi que des croisiéristes Royal Caribbean (+0,22%) et Norwegian Cruise Line (+0,66%). Quant à Disney, il a reculé de 2,32% après avoir pourtant terminé l'année 2019 en fanfare, notamment grâce aux nouveaux-nés de la franchise Star Wars et au lancement de Disney+.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés