Publicité

Bond de Zalando, sanction pour EDF (Débriefing actions européennes)

Un léger rebond des marchés européens après une séance précédente difficile.

Zalando a bondi malgré une augmentation de ses pertes au premier trimestre. EDF a réduit ses prévisions de production d'éléctricité nucléaire.

Les principales bourses européennes ont légèrement progressé ce  jeudi et effacé une partie de leurs lourdes pertes de la veille après des signes de décélération de l'épidémie de coronavirus en Europe, en attendant de nouvelles indications sur l'impact économique de la crise sanitaire.

À Paris, le CAC 40 a stagné. À Londres, le FTSE 100 a grappillé 0,53% et à Francfort, le Dax a avancé de 0,21%.

L'indice EuroStoxx 50 s’est adjugé une hausse de 0,15%, et le Stoxx 600 de 0,57%.

Le secteur des transports et du tourisme a signé une des progressions sectorielles du jour: son indice Stoxx a pris 0,83%, malgré le plongeon de 2,45% d'EasyJet , qui a assuré pouvoir survivre à une longue immobilisation de sa flotte après avoir renforcé sa situation financière.

L'indice sectoriel des valeurs technologiques a gagné 2,84%, grâce aux bons résultats du fabricant de puces TSMC.

À Paris, TechnipFMC  a pris 3,5%, mais n'a effacé qu'une partie de ses pertes de la veille (-11,42%). De même, Safran a regagné 1,41% au lendemain d'une chute de 7,22%.

Volkswagen a avancé de 0,81%.  Le groupe automobile a annoncé qu'il lui est impossible de fournir des prévisions pour 2020 en raison de la crise du coronavirus, ni même de préciser quand il pourrait en donner. Il a fait état pour le premier trimestre d'un chiffre d'affaires de 55 milliards d'euros environ et d'un bénéfice d'exploitation de 0,9 milliard correspondant à une marge d'exploitation de 1,6%.

À la baisse, EDF a perdu 5,76%, l'une des plus fortes baisses du Stoxx 600, après avoir nettement réduit sa prévision 2020 de production d'électricité nucléaire.

Zalando a bondi de 6,2%. Le détaillant d'articles de mode a augmenté ses pertes au premier trimestre en raison de la pandémie du Covid-19. Le résultat d'exploitation ajusté (EBIT) devrait se situer dans une fourchette de -90 à -110 millions d'euros, a annoncé la société. Un an plus tôt, elle avait réalisé un bénéfice de 6,4 millions d'euros.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés