Publicité
Publicité

Commerzbank rate la marche et les investisseurs boudent

Commerzbank a publié des résultats sous les attentes du marché. ©REUTERS

Les résultats d'entreprises ont une nouvelle fois animé la séance. Commerzbank a chuté lourdement après des chiffres décevants. Les valeurs technologiques ont rebondi.

Les marchés d'actions européens ont une fois de plus vécu au rythme des résultats d'entreprises ce mercredi. Les inquiétudes autour de la volonté de la Chine de contrôler davantage le secteur des jeux vidéo et de la technologie ont été reléguées au second plan, tout comme les craintes autour des progrès de la contamination au variant Delta.

À la clôture, le Bel 20 a progressé de 0,74%, l'AEX de 0,81% et le CAC 40 de 0,33%. Le Dax a pris 0,88% et le FTSE 100 0,26%. L'Euro Stoxx 50 a avancé de 0,65% et le Stoxx 600 de 0,61%, à un nouveau record.

Du côté des secteurs, le compartiment de la technologie (+1,86%) a rebondi après sa déroute de la veille, suite au nouveau tour de vis attendu en Chine sur les jeux vidéo et les puces électroniques. Les fabricants de semi-conducteurs ont bondi, à l'image de BE semiconductor (+3,66%), d'AMS (+4,71%), ASM (+2,85%) et d'Infineon (+4,4%). Prosus , après son plongeon de la veille suite à la chute de Tencent, a repris 2,97%.

Le secteur des voyages et loisirs, aussi perturbé la veille par les annonces en Chine, a repris 1,2%.

Du côté des valeurs, SES a bondi de 9,86% après ses résultats. La firme de satellites a battu les attentes des analystes et relevé ses prévisions de bénéfices. Andrew Lee, analyste chez Goldman Sachs, a noté que les résultats de la société ont été influencés par des coupes budgétaires importantes.

IMCD a pris 10,46% et a touché un record après ses chiffres trimestriels. "Sa croissance organique et sa rentabilité ont été supérieures aux attentes grâce à  une forte demande de produits et une inflation des prix, plus une bonne performance dans toutes les zones géographiques" a noté Henk Veerman, analyste chez Kempen.

La plus grosse surprise de JDE Peet's a été l'amélioration de la marge brute, qui devrait rassurer ceux qui s'inquiètent de l'impact des prix du café vert, en forte hausse.
Jon Cox
Analyste chez Kepler Cheuvreux

JDE Peet's a progressé de 2,36% après avoir battu les attentes du marché avec ses résultats. "La plus grosse surprise a été l'amélioration de la marge brute, qui devrait rassurer ceux qui s'inquiètent de l'impact des prix du café vert, en forte hausse" a relevé Jon Cox, analyste chez Kepler Cheuvreux.

Commerzbank a par contre dégringolé de 5,81% après ses résultats. La banque allemande a publié des chiffres en dessous des attentes du marché. Mais chez RBC Capital Market, les analystes ont noté que les résultats de Commerzbank ont été affectés par des facteurs uniques. Ils ont calculé que sans ceux-ci, les chiffres de la banque sont supérieurs aux attentes. Mais cela n'a pas suffi aux investisseurs.

3,5
millions de ventilateurs
En juin, Philips avait dû rappeler des ventilateurs utilisés pour traiter l'apnée du sommeil, en raison de la présence soupçonnée de mousses toxiques dans les appareils.

Philips a chuté de 2,78% suite à un rapport de Reuters selon lequel la FDA, l'agence des médicaments aux États-Unis, a classé le rappel de certains des ventilateurs de l'entreprise en type 1, soit le type de rappel le plus grave. Pour rappel, en juin, le groupe avait rappelé 3,5 millions de ventilateurs utilisés pour traiter l'apnée du sommeil, en raison de la présence soupçonnée de mousses toxiques dans les appareils.

Des SIR en vedette

JP Morgan Cazenove a souligné une très forte demande d'entrepôts, qui devrait augmenter en raison de la montée en puissance du commerce électronique et de la nécessité de devenir moins dépendant des livraisons de dernière minute et des importations en provenance de Chine.

À la bourse de Bruxelles, Aedifica et WDP ont brillé au sein du Bel 20, avec une progression respective de 1,9 % et 2,3%. JPMorgan Cazenove a placé l'immobilier logistique WDP parmi ses valeurs favorites. JP Morgan Cazenove a souligné une très forte demande d'entrepôts, qui devrait augmenter en raison de la montée en puissance du commerce électronique et de la nécessité de devenir moins dépendant des livraisons de dernière minute et des importations en provenance de Chine.

Colruyt(-1,12%) a fini comme lanterne rouge du Bel 20. Sur le marché élargi, Bekaert a bondi de 4,5%. Hyloris , qui a publié ses résultats semestriels ce mercredi, a gagné 3,31%. Solvac , qui a coté ex-dividende, a pris 2,51%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés